LES VŒUX DU MAIRE EN 2005

 

En ce tout début d’année nous voici réunis pour la traditionnelle cérémonie des vœux. Simple exercice de style, non car c’est la rencontre des gestionnaires communaux, des décideurs économiques, des responsables associatifs, de la population autrement dit de toutes celles et ceux qui font la vie de notre collectivité. 
           Alors que s’est-il passé au cours de cette année 2004 et quelles sont les perspectives?

2004 a tout d’abord été celle de la sérénité retrouvée, celle d’un travail renforcé autour de valeurs partagées et de l’avancement substantiel de gros dossiers.
   Autre événement important dans la vie communale. 2004 a vu le départ de Camille BARBIER, Directrice Générale des Services pour raisons familiales et son remplacement  par Yves FLOURY qui nous vient de GRANDCHAMP.  

              La révision du Plan Local d’Urbanisme n’a pas encore complètement abouti mais nous sommes proches de l’échéance et nous pouvons nous réjouir de l’adoption d’un schéma de cohérence territoriale pour le Pays d’Auray même si ce dispositif de gestion des espaces nous a un peu retardé dans notre démarche.
        Dans ce cadre de la gestion des espaces la commune a continué d’apporter sa contribution au projet de création d’un Parc Naturel Régional sur le périmètre du Golfe du Morbihan. Elle a aussi contribué dans le même esprit constructif à l’élaboration du projet de schéma de mise en valeur de la mer.
        Pour conclure sur cette partie aménagement de l’espace un point sur le nombre de permis de construire déposés.

                   2002 :   87 demandes de permis de construire

                   2003 :   93 demandes de permis de construire pour 64 maisons individuelles représentant 76
2004 :  128 demandes de permis de construire représentant 351 logements et 13 logements sociaux, parmi lesquels 93 maisons individuelles.

 Parmi ces demandes 2004, il faut mettre en exergue celle concernant 200 logements sur le terrain MARTIN sis entre la rue Georges Cadoudal et le Collège, projet qui modifiera complètement la physionomie de l’entrée du bourg et assurera une continuité urbaine complète avec Auray.

 Les terrains sis entre le bourg et la zone d’activités de KERFONTAINE étant également  en cours d’acquisition par un promoteur c’est non seulement la physionomie générale de l’entrée du bourg qui va changer mais celle de la commune puisqu’en 3 ans 7 hectares vont être urbanisés sur le même périmètre.

Autant dire que bien des défis seront à relever par l’équipe municipale dans les prochaines années.

Pour revenir au présent nous avons consolidé le recensement complémentaire de 2002 et la population officielle de PLUNERET est désormais de 4607 habitants soit une augmentation de 7,5 % en deux ans. 

Au chapitre des travaux,  deux très gros dossiers à l’échelle de notre commune ont sérieusement avancés en 2004 :

-         Le projet d’aménagement du bourg a été arrêté dans sa globalité et son phasage dans le temps. 

Sur 2004, les travaux sur les réseaux ont été presque entièrement réalisés.

 L’appel d’offres pour l’aménagement est en cours et l’on peut raisonnablement envisager un début des travaux de la première tranche pour mars-avril.

Pour réduire en partie les désagréments causés par un tel chantier nous avons accéléré la finition de la voie reliant la rue Georges Cadoudal et la rue de Sainte-Avoye.

 -         Le projet d’une Maison de l’Enfance regroupant un centre de loisirs sans hébergement, un relais assistantes maternelles et un lieu d’accueil parents / enfants.

     L’architecte a été retenu et nous en sommes actuellement au stade de l’avant-projet sommaire.

A ce rythme on peut raisonnablement espérer une livraison pour l’été 2006.

A ces deux grosses opérations je devrais en rajouter une qui s’est heureusement terminée mais avec de nombreux contretemps et désagréments : il s’agit de l’extension du réseau d’assainissement collectif sur Tréguevir avec un passage sous voie ferrée.

Parmi les autres opérations de moindre envergure mais participant à notre développement :

-         Un aménagement de voirie à Kersellec.

-         Une reconfiguration partielle du ruisseau du Rohu. 

-         Une extension des locaux de la bibliothèque et l’équipement mobilier y afférent. 

-         La revente de la maison LE CORRE rue de la gare maison acquise dans le cadre du droit de préemption pour une opération de relogement du Presbytère qui n’a pu aboutir.

 -         L’acquisition sur Mériadec d’un bâtiment de 800 m2 et d’un terrain d’environ 1 hectare. Cette opération nous permettra de donner des locaux adaptés :

au Cercle Celtique et au Bagad de PLUNERET

aux clubs d’AIKIDO, de JUDO et de CAPOERA

à l ‘école de musique de MERIADEC

La livraison interviendra en 2006, après aménagement concerté avec les utilisateurs. 

-     L’acquisition d’un terrain du Conseil Général à proximité de la résidence de Toul Groez 

-     Une pré acquisition d’un terrain à proximité du collège qui nous permettra en 2005 de relancer le dossier de construction d’une salle omnisports à côté de l’établissement.

 -     La reconfiguration complète de l'équipement informatique de la mairie

 -    Le renouvellement complet du matériel informatique de la Mairie et le passage à la WIFI

-      La première  tranche des travaux de rénovation de la Chapelle de Sainte-Avoye est terminée. Il reste désormais à traiter la toiture et à aménager les abords du site.

 -     La réfection du vieux pont du Bono est bien engagée (par cette collectivité). Outre la satisfaction de voir ce vieil édifice rénové, la continuité des sentiers côtiers entre les deux communes tant demandée sera assurée pour l’été 2006.

-         L’action en faveur de l’enfance et de la petite enfance s’est poursuivie avec le renouvellement dans des conditions plus intéressantes des contrats conclus avec la Caisse d’Allocations Familiales.

 -         Néanmoins, à côté de cet aspect positif, la problématique de l’accueil en crèche reste posé sur le Pays d’Auray.

 -         La Bibliothèque Municipale poursuit son développement tant en nombre d’adhérents que par les activités déployées. L’animation assurée par le personnel et les bénévoles doit être un facteur déterminant dans cette évolution constante. Je les remercie pour cette aide et l’ensemble de leur action. Une nouvelle extension des locaux sera à envisager en 2005.

 -         La Maison des Jeunes a dû être mise en parenthèse compte tenu des problèmes d’animation rencontrés. La réflexion se poursuit sur les orientations à prendre.

 Sans transition, mais en restant dans la thématique de l’action sociale, au cours de ce mois de janvier 2005 débutera la construction de 13 logements sociaux rue Ballerat dans le cadre d’une opération envisagée il y a déjà 3 ans avec Bretagne Sud Habitat.

  

Le Centre Communal d’Action Sociale a déployé son action autour de 3 axes principaux :

-         Le maintien à domicile des personnes âgées avec le service d’aide ménagère de 10 agents : 9947 heures pour 74 usagers et 10377 heures en 2004.

 -         Le portage des repas qui poursuit son développement. Les repas en liaison froide sont désormais assurés par le Centre Hospitalier de Bretagne Atlantique à la satisfaction des bénéficiaires : 2147 repas servis en 2003 pour 15 usagers et 2622 repas pour 20 usagers en 2004.

-         Le domicile collectif du Rohu pour personnes âgés désorientées.

 Pour ce dernier, deux actions importantes :

-         Un échange d’information et de compétences avec BADEN et PLUMERGAT début d’un  partenariat

-         L’installation avec l’aide du Conseil Général d’un climatiseur.

 En fin d’année, une réflexion a été engagée sur la constitution d’un groupe de visite pour les personnes isolées de la commune. Après formation, ce groupe de personnes volontaires et bénévoles s’appliquera à reconstruire et à maintenir un lien social qui s’est parfois interrompu depuis bien des mois.

 La solidarité base même de l’action sociale, s’est une nouvelle fois confirmée lors de la collecte de denrées alimentaires organisée dans les établissements scolaires et en partenariat avec l’hypermarché CHAMPION. Néanmoins, la formule s’essouffle et il va falloir innover pour répondre à des besoins toujours bien réels.

Enfin, en 2004, le CCAS a organisé pour la première fois sur la commune une semaine bleue.

Toutes les manifestations organisées dans ce cadre autour du lien inter-générations ont connu un franc succès. Bravo aux organisateurs, vous êtes condamnés à faire au moins aussi bien cette année.

 Par ailleurs, nous participons avec d’autres communes du Pays d’Auray à une réflexion pour les prochaines années sur la prise en charge des personnes âgées et notamment de la grande dépendance.

 L’Agence Postale implantée également sur le site du Rohu continue de voir son activité progresser tant pour la partie « courrier » que pour les produits financiers, progression bien supérieure à celle de l’évolution de la population.

 

La commune a organisé deux expositions :

-         L’une ouverte aux jeunes qui a permis à de nouveaux talents de s’exprimer loin de l’esprit polémique de la première édition. Le nombre de participants en augmentation et la qualité des productions démontrent que les jeunes savent aussi s’élever au-dessus de polémiques stériles.

-         L’autre plus traditionnelle ouverte aux adultes a aussi connu un grand succès tant par le nombre d’exposants, que par la diversité et la qualité des œuvres exposées que par la fréquentation.

 Comme vous le constatez beaucoup de dossiers en cours , beaucoup d’événements avec bien sûr un engagement des élus mais aussi une forte sollicitation du personnel communal que je tiens à remercier pour tout le travail accompli au cous de cette année.

 En 2005, nous renforcerons les moyens en personnel administratif notamment pour répondre à l’évolution des charges liées à l’augmentation de la population et à la nécessité de maintenir une qualité de service optimum.

 La commune a par ailleurs connu de nombreuses animations ; Je tiens vivement à  remercier les associations pour leurs actions et souligner qu’elles peuvent compter sur le soutien des services de la commune.

 2004 a comme vous avez pu le constater une année bien remplie et je vous ai fait grâce des autres actions qui font le quotidien des élus.

 2004 est aussi une année charnière dans l’évolution de notre commune : de commune rurale tendance cité dortoir, elle a pris au cours de cette année 2004 une évolution en terme de population, d’équipements réalisés, en cours de l’être ou en projet à très court terme qui vont la faire entrer dans la catégorie des petites villes en devenir. Il ne s’agit pas d’une vision prospective mais d’un constat qui devra nous guider dans nos prises de décision.

 Un pôle urbain se développe autour de 3 voire 4 ou 5 communes AURAY-BRECH-PLUNERET et dans une mesure différente SAINTE-ANNE D’AURAY et CRACH.

 Cette évolution nous conduira inéluctablement à une intercommunalité couvrant l’ensemble du Pays d’Auray. La période actuelle d’une communauté à 10 communes devra être considérée comme une situation intermédiaire permettant à chacun d’apprendre à travailler ensemble et à penser intérêt communautaire.

 Cet apprentissage ne se fait pas toujours sans confrontations mais nous progressons correctement et c’est là l’essentiel. Nos choix devrons continuer à être judicieux dans cette période de reconfiguration des ressources financières affectées aux opérations publiques.

 
Cette année 2004 est aussi une année charnière en terme de finances locales.

 En effet, la dotation générale de fonctionnement attribuée par l’Etat sera calculée à partir de 2005 par habitant avec une péréquation entre communes pauvres et communes  riches.

 A l’heure où j’écris ces vœux beaucoup d’incertitudes pèsent encore sur les enveloppes qui seront attribuées d’autant que deux projets de réforme sont en cours.

-         Celle de la taxe sur le foncier non bâti.

-         Celle de la taxe professionnelle.

Et que dire des effets en cascade de la décentralisation?

Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur l’évolution de nos moyens financiers. Elles auraient pu nous conduire à une certaine frilosité dans nos actions et en particulier dans nos opérations d’investissements.

 Nous avons fait le choix du dynamisme raisonné permettant à une commune en développement de se doter des équipements dont elle a grandement besoin.

 Nous devrons poursuivre dans cette voie pour rattraper un certain retard et se positionner correctement face aux attentes légitimes de la population.

 2005 s’articulera sur :

-         Achèvement et mise en service du Foyer d’Accueil Médicalisé de l’Association Gabriel DESHAYES qui implique la réalisation de la voirie de desserte. En continuité, l’autre accès à l’école maternelle publique sera achevé de même que le parking y afférent.

 -         Achèvement en octobre de la structure d’accueil pour personnes atteintes de la maladie d’ALZHEIMER et ouverture prévue le mois suivant.

 -         Achèvement de la voirie reliant la rue de Sainte-Avoye à la rue Georges Cadoudal, du parking de la bibliothèque municipale et aménagement des arrêts de cars.

 -         Réalisation d’un second atelier communal sur le site actuel des services techniques

 -         Aménagement du bâtiment pour les associations à MERIADEC.

 -         Réaménagement complet de la cantine municipale : restructuration de l’espace et changement de mobilier.

 -         Réalisation d’un parking à proximité de l’école St Gilles (le terrain étant désormais acquis) de MERIADEC.

 -         Engagement des travaux de construction de la Maison de l’Enfance.

 -         Engagement de la réflexion sur le réaménagement de l’ensemble Mairie / salle des fêtes.

 -         Réfection d’un cours de tennis extérieur.

-         Relance du projet de construction d’une seconde salle omnisports à proximité du collège de Kerfontaine.

 -         Poursuite de la réflexion sur le devenir de l’ancienne gare SNCF.

-         Engagement de la réflexion sur la réalisation d’une salle multi-fonctions dans une échéance de 4 à 5 ans.

 Programme copieux mais non complètement exhaustif, absolument nécessaire compte tenu de l’évolution de notre commune.

        Il faut savoir parfois être un peu utopiste pour répondre à temps aux rendez-vous qui nous attendent.  

 

Bonne et heureuse année à toutes et à tous ainsi qu’à vos proches.

 Que 2005 soit l’année de la réussite pour vos projets personnels et professionnels.

Le pot auquel vous êtes toutes et tous conviés se fera en musique avec l’école de  musique de MERIADEC et je sollicite d’ores et déjà pour l’an prochain le Bagad pour une animation dans des locaux aménagés.


 Retour haut de page             
Retour page accueil