Les invitations étaient lancées,

un programme alléchant annoncé

avec tous les détails possibles...

 

Samedi 20 mai 2006,

-point final de la longue histoire de sa rénovation-

 

les Plunerétains se sont réapproprié leur chapelle Sainte Avoye, fermée depuis deux ans.


Les danseurs ont dansé.

Les officiels ont inauguré.

Les bénévoles ont organisé.

Les musiciens ont musiqué.

Les photographes ont photographié.

 

La nuit venue, tandis que la fête battait son plein, la chapelle s'est montrée sous son vrai jour:

un joyau serti de lumière...

Et si vous ne savez pas encore tout sur la chapelle sainte Avoye, voici de la lecture, et encore d'autres images...

***************************************************************************************************************

P.S.  Enfin, pendant cette soirée d'inauguration, beaucoup d'émotion, on l'aura compris, ou perçu si on était présent.
Moment d'émotion particulière, quand, vers 22 heures, dans la chapelle toujours "sertie de lumières" mais devenue silencieuse, on a mis un Cd, très exactement l'Agnus Dei de la messe du couronnement de Mozart, chanté par la divine Barbara Hendricks...
(Mozart, Airs sacrés, Barbara Hendricks, Neville Marriner, Emi, indication dénuée de tout caractère publicitaire...)

A ce moment, quelque chose s'est produit, indicible, exalté par  les lumières en écho, amplifié par la pierre,  mémoire des artisans qui l'ont travaillée voici cinq siècles ; quelque chose du même ordre qu' une pluie tiède sur un sol aride, ou qu'un rire clair dans la bouche d'un enfant, un bonheur à la fois paisible et violent. La pierre s'est mise à vibrer ;  dans le silence de cette nuit, dans ce vaisseau de pierre tutélaire, promontoire avancé contre l'embrun des ténèbres, comme la cantatrice et avec elle,  la pierre et le bois se sont mis à chanter ...

Il faut écouter Mozart, et ce disque particulièrement. Pour en avoir une minuscule idée, on peut cliquer sur le lien qui suit et télécharger quelques secondes du disque, à condition d'avoir installé Real Player sur son ordi.

Airs sacrés, Agnus Dei (messe du couronnement K.317)  
((et désolé pour la brutalité avec laquelle s'arrête l'enregistrement...)

Pour télécharger le logiciel gratuit Real Player : http://fr.real.com/freeplayer_r1p.html

 

 

retour page accueil