La gare de Pluneret, pour les pélerins qui se rendaient à Sainte Anne. Une demi-douzaine d'écuries se disputaient la clientèle; la concurrence est impitoyable. Sur le registre de la gare, plainte est déposée le 5 juin 1902 par monsieur Babin de Vannes contre "le comportement des transporteurs publics qui ont l'habitude de vous bousculer, de vous prendre de force par les bras et de vous entraîner, malgré vous, à des allures dangereuses dans les voitures."