FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES *  FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES


LE BUDGET PRIMITIF 2005

          Le mercredi 30 mars 2005, le conseil municipal a examiné et voté le budget pour l'année 2005. Quelles en sont les grandes lignes?

***

 La section de fonctionnement est en équilibre à 3 022 434€.

Au chapitre des recettes, on peut noter :

       -les produits des services du domaine (tickets de cantine, les régies sports et loisirs ou CLSH, etc ) pour un montant de 158 195 €; il y a en particulier une augmentation des recettes de la cantine, liée à une fréquentation accrue.

       -le montant des contributions directes: 1 256 760€.

      -l'ensemble des dotations et participations, essentiellement versées par l'Etat, le département ou d'autres organismes, en baisse de 0.31%, pour un total de 1 255 671 €.

       -dans les recettes exceptionnelles, la revente de la maison de la rue de la gare.

 

 Dans les dépenses essentielles, il y a :

      -les fournitures nécessaires aux services pour 310 619 €.

      -les interventions réalisées par des entreprises pour le compte de la commune, à hauteur de 139 500 €.

      -les charges de personnel se montent à 974 275 € : il s’agit traditionnellement du chapitre le plus lourd. Il représente une dépense de 197€ par habitant; pour l'ensemble des communes du département qui se trouvent dans la même strate de population que nous, ce chiffre passe à 273 € et pour l'ensemble des communes de la région, toujours dans la même strate, il passe à 287€. Le chiffre de Pluneret reste donc tout à fait raisonnable.

      -les autres charges de gestion, à hauteur de 686 302 €, parmi lesquelles les participations intercommunales d’un montant de 126 114 €, la subvention au CCAS pour 114 706 €, les subventions destinées aux écoles privées pour 110 000 €.

      -la charge financière de la dette, pour un montant de 163 548 € 66.

Par rapport au compte administratif 2004, les dépenses de fonctionnement augmentent de 11,49 %, si l'on s'en tient aux opérations réelles, et les recettes de 6,03%.

***

 La section d'investissement  est en équilibre à 2 973 922 € 55.  

Dans les recettes, il y a entre autres :

      -la récupération de la TVA sur les investissements antérieurs et la Taxe Locale d’Equipement

      -l’affectation du résultat de fonctionnement 2004, pour un montant de 645 073 € 10

      -les différentes subventions d’équipement versées par la région et le département

      -un emprunt prévu de 1 286 000 €, qui ne sera pas entièrement réalisé, mais obligatoire pour équilibrer la section

 

Les dépenses d’investissement vont connaître cette année une croissance considérable, puisque 2005 sera l'année du réaménagement du bourg, de la construction de la maison de l'enfance et de l'agrandissement du local des services techniques,  pour ne parler que des opérations essentielles.

Parmi les opérations d'investissement, affectées chacune d'un numéro, il y a :

      -l’opération 001 (acquisition de terrains et immeubles) pour un montant de 167 000 €.

      -l’opération 002 (aménagement du bourg) pour 800 157 € 63.

      -l’opération 003 (acquisition de matériel et mobilier) pour 78 920 €.

      -l’opération 004 (travaux sur les bâtiments communaux) pour 272 163 €. Sont prévus notamment l’agrandissement du bâtiment des services techniques, l' aménagement du bâtiment acquis à Mériadec pour les associations et quelques réfections de toitures.

      -l’opération 005 ( l’aménagement du bourg de Mériadec) est  terminée.

      -l’opération 006 (les différents travaux de voirie, parmi lesquels les voies nouvelles Marie Curie, Ballerat, la voie de desserte du lotissement Lann Guerban, l'aménagement du rond-point de la Terre rouge, la voie d'accès à la maison de l'enfance, la fin de l'aménagement des trottoirs rue de Ste Avoye, etc... ) pour un montant de 525 745 €.

      -enfin, l’opération 007 (construction d’une maison de l’enfance) : la 1ère tranche des travaux, pour un montant de 495 435 €. 

Par ailleurs, dans les dépenses d’investissement, il ne faut pas oublier le remboursement en capital de la dette, qui se montera en 2005 à 293 219 €.

 

 Si l’on dégage les grandes tendances de ce budget 2004 :

       -on peut constater l’augmentation des dépenses de fonctionnement, qui s’explique essentiellement par la croissance continue du nombre d’habitants, auxquels il faut assurer des services qui se traduisent par un coût, notamment en personnel. Cependant, cette augmentation reste modérée.

        - il s'agit d'un budget ambitieux en matière d'investissement: les dépenses d'investissement ont triplé par rapport au budget 2004; c'est le budget d'une commune en pleine croissance, qui a assaini ses comptes et qui doit faire un effort continu d'équipement, sous peine de prendre un retard très difficile à rattraper par la suite.

       -à  noter que les taux de la fiscalité locale restent inchangés; votés au budget 2004, ils sont les suivants :

Taxe d'habitation:                                 16,22%
Taxe foncière:                                      23,85%
Taxe sur le foncier non bâti:                  46,13%

 

                  

        Commentaire de Jean-Jacques Merour, maire de Pluneret, sur le budget 2005 :

            "Depuis 1995 et jusque l'année dernière, nous sommes restés sur une consolidation des finances. Aujourd'hui nous prenons un virage important dans la vie et l'aménagement de la commune. La situation des finances reste convenable pour permettre à la commune de se développer."     

 

Pour en savoir plus sur les finances communales:

Et pour oublier l'aridité des chiffres ...
et rêver au bourg de Pluneret tel qu'il sera demain...


 

 Francis Untersinger                     le 9 avril 2005

retour page accueil

FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES *  FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES