CONSEIL MUNICIPAL          SEANCE DU 30 NOVEMBRE 2007       

 

 

1          Séance du  conseil Municipal.                                                                                            

Approbation du compte rendu du 26 octobre 2007                                                                                                                                                                                                                                

FINANCES

 

2             Commission des Finances – Réunion du 21 novembre 2007  :                                  

2.1                Gestion de Mériadec 2006  Participation commune de PLUMERGAT   

2.2                France-Telecom : Redevance d’occupation du domaine public                

2.3        Indemnité du comptable – année 2007                                                         

2.4        Personnel communal : Barème des actions sociales en faveur des agents

territoriaux et de leurs familles                                                                  

           2.5        Personnel communal : prime de fin d’année                                                         

           2.6        Mise à disposition des équipements sportifs au collège de Kerfontaine

Participation 2007/2008                                                                             

2.7          Questions diverses :

- Demande de subvention d’un particulier pour frais pédagogiques                     

- Demande de subvention de l’association MUNA                                     

- Information : Point sur le fonctionnement du terminal de paiement      

           

      

INTERCOMMUNALITE

 

3             Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan :

     Adoption des nouveaux statuts du syndicat départemental – Dissolution du syndicat

     Intercommunal d’Electrification de AURAY                                                                    

 

 

URBANISME – AFFAIRES FONCIERES

 

4             Plan Local d’Urbanisme : Projet de modification n° 1                                                    

 

 

5             Contentieux Urbanisme :                                                          

-          Requête de l’AALLPA pour excès de pouvoir et demande d’annulation

du permis de construire n° 5617607P1041 délivré à

Mr Stéphane THOMAS à LOMELEC – Désignation d’un avocat                

 

6              Lotissement de Toul Groez : demande d’incorporation des voies dans              

             le domaine communal

 

7                    Lotissement de la Butte : demande d’incorporation des voies dans

      le domaine communal                                                                                                      

 

8              Modifications du tracé et des caractéristiques de la servitude de passage des

            piétons le long du littoral et de la suspension de cette servitude.                       

 

 

ENFANCE  - JEUNESSE

 

9               Relais Intermédiaire Parents Assistantes Maternelles : RIPAM

      Création d’un poste d’animateur(trice) à mi-temps                                                           

 

 

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - EQUIPEMENTS

 

10         Extension des locaux d’accueil au groupe scolaire public

            Résultats de l’appel d’offres – Signature des marchés                                        

 

11        Ecole primaire publique : Travaux de mise aux normes électricité                                 

Définition du besoin                                                                                             

 

12                Restaurant scolaire : remplacement d’une armoire frigorifique

             Définition du besoin                                                                                            

 

CULTURE – COMMUNICATION

 

13                Commission Culture Communication du 7 novembre 2007.

            PLUNERET Pratique 2008                                                                         

            Bilan des expositions de l’été 2007                                                       

            Sainte AVOYE : guides, équipement, animations                                        

            Bibliothèque municipale                                                                                

 

 

PERSONNEL COMMUNAL

 

14                Modification du tableau des effectifs :

            Réforme des catégories C : reclassement de fonctionnaires titulaires       

Création d’un poste d’adjoint technique territorial de 1ère classe

Création de trois postes Agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles

            Avancement de grade :                                                                       

Création d’un poste d’Agent spécialisé principal de 2ème classe

des écoles  maternelles         

 

15                Commune – C.C.A.S. : Mise à disposition d’un agent de la commune

Autorisation de signature de la convention                                                     

 

 

MARCHES PUBLICS

 

16           Compte rendu de la délégation accordée au maire (L 2122-22 4° CGCT)               

  Décision n° 2007/25 : Travaux de mise aux normes de l’électricité au presbytère

 

INFORMATION                                                                                                         

 

 

 

 

 

Conseil municipal – Séance du 30 novembre 2007

 

                     Compte rendu

 

 

L’an  deux mille sept, le 30 novembre à 20h30, le Conseil Municipal de PLUNERET,

convoqué par courrier en date du 23  novembre 2007, s’est réuni en séance publique à

la Mairie, sous la présidence de Monsieur Jean Jacques MEROUR, Maire.  

Etaient présents :  Mmes CONTAL et RIO, adjointes; Mmes JUSTOME, JACOPIN, LECOUFFE, RABILLER et LANGELOTTI, conseillères municipales.

Mr MEROUR, Maire, Mrs BILLARD et UNTERSINGER, adjoints; Mrs BIETRIX, KERDAL, LE LABOUSSE, CELO, LE BRIERO, LE GUENANFF et BOUXIN  conseillers municipaux.

Etaient  absents :  Mme BELLEGO, adjointe ; Mmes LE DORZE, ROBY-THOREL, BAILLY, CHASSING et GALERNE,  conseillères municipales ;   Mrs de WIT et LE BERRIGAUD, adjoints.

Pouvoirs : Mme BELLEGO à Mr MEROUR, Mme CHASSING à Mr UNTERSINGER, Mme BAILLY à Mme LECOUFFE, Mme ROBY-THOREL à Mme RIO, Mr de WIT à Mme RABILLER, 

 

Nombre de conseillers en exercice : 25    Présents : 17     Pouvoirs :  5 -  Votants :  22

Secrétaire de séance : Mr UNTERSINGER.                  

 

 

_____________________

 

Mr le Maire procède à la vérification du quorum.

Le quorum étant atteint, il ouvre la séance à 20h35.

 

Il donne connaissance des pouvoirs remis par des élus absents à la présente séance.

Cinq pouvoirs ont été remis, à savoir :

Mr BELLEGO à Mr MEROUR ; Mme CHASSING à Mr UNTERSINGER ; Mme BAILLY à Mme LECOUFFE ; Mme ROBY-THOREL à Mme RIO ; Mr de WIT à Mme RABILLER.

 

_____________________

 

Secrétariat de séance :

 

Mr le Maire fait appel pour le secrétariat de séance.

Mr UNTERSINGER se propose.

Le Conseil approuve à l’unanimité sa désignation.

 

 

_____________________

 

 

 

 

Documents remis sur table

 

v  Bordereau n° 15 : Pièce complémentaire : projet de convention de mise à disposition de Mme TOLAR au CCAS.

v  Marque page édité avec illustration et présentation des horaires et services de la bibliothèque municipale

 

 

_____________________

 

 

1°/    Séance du conseil municipal  

      Approbation du compte rendu du 26 octobre 2007 :

 

 

Mr le Maire soumet au vote du conseil municipal le compte rendu de la séance du 26 octobre 2007. Il demande si ce compte rendu appelle des observations ou corrections.

 

-          page 16 : Mr BILLARD souligne que la délibération n° 137-2007 concernant la Maison des Jeunes mentionne une délibération à venir fin novembre à propos de la fixation d’une majoration éventuelle des tarifs à la Maison des Jeunes pour la participation des familles extérieures.

Il lui est répondu que cette question sera examinée lors de la prochaine commission des finances en décembre avec les tarifications 2008.

-          page 22 : Mr BIETRIX précise que, bien qu’absent à la séance, les travaux prévus allée des courlis devront prévoir un raccordement au fossé. En cas contraire, ce sera à son avis comme si rien n’était fait.

Mr le Maire répond que le réseau sera raccordé avec en plus un délestage d’une partie de la rue de la gare à partir du parking de la salle omnisports.

Mme CONTAL ajoute que les études relatives à la 3ème tranche du centre ville ont permis de dégager de nouvelles possibilités de raccordement.

 

Aucune demande de correction ou de modifications n’étant émise, Mr le Maire soumet au .

vote du conseil le compte rendu de la séance du 26 octobre 2007.

 

Délibération n° 147 – 2007

Par 21 voix, le conseil municipal approuve sans modification et sans correction le compte rendu de la séance du 26 octobre 2007.

Mme JACOPIN s’abstient.

 

 

 

 

 

 

 

 

FINANCES

 

2°/    Commission des Finances – réunion du 21 novembre 2007 :

             

Etaient présents : Mr MEROUR, maire ; Mr UNTERSINGER, adjoint délégué, Mr BILLARD, adjoint ; Mmes JACOPIN et ROBY-THOREL, conseillères municipales.

Absents excusés : Mmes CONTAL et RIO, adjointes ; Mr LE BERRIGAUD, adjoint, M. BOUXIN, conseiller municipal ; Mme LANGELOTTI – conseillère municipale.

Autres présents : Mr FLOURY, directeur général des services, Mlle HUSSARD responsable du service Finances,

 

2.1           Gestion de Mériadec 2006 – Participation de la commune de PLUMERGAT.

 

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

 

Extrait du document de travail :

 

Il est soumis aux membres de la commission l’état de la gestion de Mériadec de l’année 2006.

Le montant de la participation de la commune de PLUMERGAT sera de 32 018.59 €.

Cette recette de fonctionnement sera imputée au BP 2007 à l’article 7474.

Les membres de la commission des finances proposent aux conseillers de fixer à 32 018.59 € le montant de la participation de la commune de PLUMERGAT à la gestion de Mériadec au titre de l’année 2006.

 

Les conseillers ont pu prendre connaissance en annexe au document de travail de l’ensemble des comptes relatifs à la gestion 2006 de Mériadec.

Mr UNTERSINGER invite le conseil municipal à délibérer.

 

 

Délibération n° 148-2007:

A l’unanimité, au vu de l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide  après examen de l’état de la gestion de Mériadec pour l’année 2006 de fixer au montant de 32 018.59 € le montant de la participation de PLUMERGAT à ce titre.

 

2.2           France-Telecom : Redevance d’occupation du domaine public

 

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

 

Extrait du document de travail :

 

Chaque année, le Conseil Municipal doit délibérer sur la redevance correspondant au patrimoine France Telecom qui occupe le domaine public routier de la commune.

 

France Telecom a transmis un tableau récapitulatif du patrimoine des équipements de communications électroniques sur la commune.

Les tarifs maximum ont été définis pour l’occupation du domaine public routier par le nouveau décret n° 2005-1676 paru au journal officiel du 29 décembre 2005.

 

Longueur ou surface

prix actualisé en 2007

total

artères aériennes

49,627

42.26 € / km

2 097.24 €

artères en sous sol

47,399

31.69 € / km

1 502.07 €

cabines

2

21.13€ / m²

     42.26 €

armoires

1,5

21.13 € / m²

     31.70 €

 

TOTAL

3 673.27 €

 

Cette recette sera imputée au BP 2007 en section de fonctionnement, à l’article 70321.

Les membres de la commission des finances proposent aux conseillers de valider le montant de 3 673.27 € relatif à la redevance d’occupation du domaine public par les ouvrages France Telecom au titre de l’année 2006.

 

 

Délibération n° 149-2007

A l’unanimité, au vu de l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide de valider le montant de la redevance d’occupation du domaine public communal par France Telecom au titre de l’année 2006 arrêtée à la somme de 3 673,27 € et ajoute que cette recette sera inscrite au budget 2007 de la commune.

 

 

2.3           Indemnité du comptable 2007

 

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

 

Extrait du document de travail :

 

Le comptable du Trésor apporte aux collectivités locales (communes, CCAS, établissements publics de coopération intercommunale) des éclairages techniques et les conseille dans leurs orientations budgétaires et pour leurs opérations financières.

Chaque année, il transmet un décompte de ses indemnités de conseil pour l’année en cours. Cette indemnité est fonction de la moyenne des dépenses des exercices budgétaires des 3 années précédentes.

Pour l’année 2007, l’indemnité maximum est de 745.63 €.

Cette dépense sera imputée au BP 2007 en section de fonctionnement à l’article 6225.

 

Les membres de la commission des finances proposent aux conseillers de fixer à 745.63 € le montant de l’indemnité de conseil du comptable du Trésor pour l’année 2007.

 

Mr BILLARD regrette que tous les propos échangés en commission n’aient pas été repris. Il ajoute que la commission a émis des réserves sur le principe de cette indemnité et sur les aides apportées par le comptable.

Mr UNTERSINGER informe le conseil que le comptable a remis mercredi 28 novembre une étude sur les comptes 2006.

Mr le Maire précise que cette étude correspond bien à un travail demandé.

Mr UNTERSINGER ajoute qu’il ne manque pas de rappeler au comptable la demande de la commune d’une étude prospective.

Mr le Maire ajoute qu’avec le Trésorier Payeur Général et le comptable de la commune il a signé hier jeudi 29 novembre une convention de partenariat entre la perception et la commune.

 

Délibération n° 150-2007

Par 21 voix, au vu de l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide de fixer au montant de 745,63 € le montant de l’indemnité de conseil du comptable du Trésor pour l’année 2007.

Mr BILLARD s’abstient.

 

 

2.4           Personnel communal : Barème des actions sociales en faveur des agents territoriaux et de leurs familles

 

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

 

Extrait du document de travail :

 

Chaque année, les conseillers sont amenés à se prononcer sur le barème d’actions sociales en faveur des agents territoriaux et de leur famille, conformément à la circulaire communiquée par le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale.

Les agents concernés sont les agents titulaires, stagiaires et non titulaires.

Ces dépenses sont imputées au compte 658 – charges diverses de la gestion courante.

 

Ces prestations d’action sociale sont distinctes de la rémunération des agents et sont attribuées indépendamment du grade, de l’emploi ou de la manière de servir.

 

Les tarifs applicables au 1er janvier 2007 n’avaient pas été transmis par le Centre de Gestion.

 

Les membres de la commission des Finances proposent au conseil de valider le barème des actions sociales en faveur des agents territoriaux et de leurs familles au titre de l’année 2007 tel qu’annexé au document de travail de la présente séance.

 

Délibération n° 151-2007

A l’unanimité, au vu de l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal approuve le barème des actions sociales en faveur des agents territoriaux et de leurs familles au titre de l’année 2007 tel que présenté en séance et annexé à la délibération.

 

 

2.5           Personnel communal : prime de fin d’année

 

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

 

Extrait du document de travail :

 

Lors du conseil municipal du 4 juillet 2006, le montant de la prime de fin d’année a été fixée à 550 € par agent.

 

Les agents bénéficiaires de cette prime sont les suivants :

Ä les agents stagiaires et titulaires à temps complet

Ä les agents autorisés à travailler à temps partiel : calcul du montant de la prime de fin d’année dans les mêmes conditions que celles afférentes au traitement

Ä les agents stagiaires et titulaires à temps non complet : calcule du montant de la prime de fin d’année au prorata de leur temps de travail.

Ä les agents non titulaires à temps complet

Ä les agents non titulaires à temps non complet : calcul du montant de la prime de fin d’année au prorata de leur temps de travail

Ä les apprentis

Ä les agents non titulaires de droit privé recrutés dans le cadre d’un contrat : calcul du montant de la prime de fin d’année au prorata de leur temps de travail.

 

Sont exclus de ce dispositif :

Ä les agents vacataires (animateurs CLSH/Sports Loisirs/Maison des jeunes) et les saisonniers.

 

Pour tous les agents arrivés ou partis en cours d’année : le versement de la prime de fin d’année se fera au prorata de leur date d’arrivée ou de leur date de départ.

Après discussion, les membres de la commission des Finances proposent de maintenir la prime de fin d’année et de la revaloriser du montant du taux de l’inflation soit de 2 %. Le nouveau montant de la prime de fin d’année pour 2007 serait de 561 €.

 

Les membres de la commission des Finances proposent aux conseillers de revaloriser la prime de fin d’année du montant du taux de l’inflation (2 %) et donc de fixer son montant pour 2007 à 561 €.

 

 

Délibération n° 152-2007

A l’unanimité, au vu de l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal  décide de revaloriser la prime de fin d’année du coût de l’inflation soit de 2% et donc de fixer le montant de la prime de fin d’année pour 2007 au montant de 561 € par agent.

 

 

 

2.6           Mise à disposition des équipements sportifs au collège de Kerfontaine : Participation 2007/2008

 

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

 

Extrait du document de travail :

 

La commune de PLUNERET perçoit chaque année une participation du collège de Kerfontaine pour l’utilisation des équipements sportifs communaux.

Pour le calcul de la dotation de l’année scolaire 2007/2008, le Conseil Général du Morbihan a décidé d’actualiser les barèmes horaires « gymnases, « terrain de plein air » et « piscine » sur la base du taux d’évolution de l’indice INSEE des prix à la consommation, soit :

-          4.93 € l’heure de gymnase

-          1.66 € l’heure de plein air

-          20.22 € l’heure de piscine

 

 

 

 

 

nombre
 d'heures

répartition des heures

 

gymnase
55 %

plein air
40 %

piscine
5%

Collège de Kerfontaine

1715

943,25

686,00

85,75

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

coût

 

 

gymnase
4,93 € / h

plein air
1,66 € / h

piscine
20,22 € / h

Collège de Kerfontaine

        4 650,22 €

        1 138,76 €

        1 733,87 €

 

 

Le montant de la participation 2007/2008 du collège de Kerfontaine pour l’utilisation des équipements sportifs communaux est de 5 788.98 € :

-          une participation de 4 650.22 € pour l’utilisation du gymnase

-          et une participation de 1 138.76 € pour les équipements de plein air.

Le versement de cette dotation est subordonné à la passation d’un avenant à la convention entre le collège, le propriétaire des installations et le département.

Les membres de la commission des finances proposent au conseil d’inscrire une somme de 5 788.98 € correspondant au montant de la participation du collège de Kerfontaine pour l’utilisation des équipements sportifs communaux au titre de l’année scolaire 2007/2008 (utilisation du gymnase et des équipements de plein air).

 

 

Délibération n° 153-2007

A l’unanimité, et au vu de l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal  décide d’inscrire au budget de la commune au titre des recettes la somme de 5 788,98 € correspondant au montant de la participation du collège de Kerfontaine pour l’utilisation des équipements sportifs communaux pour l’année 2007-2008 : utilisation du gymnase et des équipements de plein air et autorise le maire à signer un avenant à la convention passée entre la commune, le collège de Kerfontaine et le Conseil Général.

 

 

2.7           Questions diverses :

 

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

 

-          Demande de subvention d’un particulier pour frais pédagogiques

 

Extrait du document de travail :

 

Un habitant de PLUNERET sollicite une aide financière auprès de la commune pour financer les frais pédagogiques qu’il va devoir engager pour suivre une formation d’ingénieur à ST NAZAIRE à compter du mois de novembre 2007 et ce pour une durée de 20 mois. Les frais pédagogiques s’élèvent à 12 000.00 €.

Après discussion, les membres de la commission des finances proposent au conseil de ne pas attribuer de subvention, ce domaine ne relevant pas des compétences de la commune.

 

 

Délibération n° 154-2007

A l’unanimité, vu l’avis défavorable émis par la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, considérant que le domaine objet de la demande ne relève pas des compétences de la commune, le conseil municipal  rejette la demande de subvention émise par un particulier de la commune pour une participation financière aux frais pédagogiques engagés par celui ci pour une formation d’ingénieur à Saint Nazaire.

 

-          Demande de subvention de l’association MUNA

 

Extrait du document de travail :

 

La commune a reçu une demande de subvention pour un projet humanitaire au Cameroun de la chorale Muna Wase (siège à Vannes).

Cette association a pour but la pratique du chant gospel, negro - spiritual, africain et de la musique vocale  et instrumentale d’ensemble.

Cette chorale s’est investie dans les actions humanitaires à travers des concerts donnés une à deux fois par an au profit des associations caritatives.

L’association envisage de se rendre au Cameroun pendant les vacances de pâques 2008 et souhaite apporter une aide au dispensaire de brousse ainsi qu’aux enfants scolarisés dans l’école.

L’association sollicite une subvention d’un montant de 500.00 €.

 

Monsieur le Maire précise que la commune ne peut verser une subvention à une association qui va reverser cette subvention.

Les membres de la commission des finances émettent un avis défavorable à l’attribution d’une subvention à l’association Muna Wase.

 

Délibération n° 155-2007

A l’unanimité, le conseil municipal, vu l’avis défavorable de la commission réunie le 21 novembre 2007, décide de rejeter la demande de subvention formulée par l’association MUNA.      

 

 

-          Information : Point sur le fonctionnement du terminal de paiement

 

Extrait du document de travail :

 

La commune a mis en place au 28 septembre 2006 dans le cadre de la régie cantine un nouveau moyen de paiement par carte bancaire.

Après un an d’utilisation, le moment est venu de faire un premier bilan quant à l’utilisation par les parents du TPE :

Ä du 28/09/2006 au 31/12/2006 : le paiement par cartes bancaires représente 4.08 % des paiements réalisés (espèces / chèques / CB).

Ä du 01/01/2007 au 02/07/2007 : le paiement par cartes bancaires est passé à 9.30 % des paiements réalisés.

Ce moyen de paiement par carte bancaire est possible également à la maison de l’enfance pour les activités CLSH et sports loisirs.

 

 

 

 

 

 

INTERCOMMUNALITE

 

3°/    Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan :

Adoption des nouveaux statuts du syndicat départemental – Dissolution du syndicat intercommunal d’Electrification de AURAY

 

Rapporteur : Mr le Maire

 

Extrait du document de travail :

 

Par courrier conjoint reçu fin octobre, Mr le Préfet du Morbihan et Mr le Président du Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan soulignent que le syndicat a entrepris avec les collectivités depuis plus de deux ans la modernisation de ses statuts dans le souci de les mettre en conformité avec les dispositions réglementaires.

Ces modifications statutaires ont été menées en collaboration entre les services de la préfecture et ceux du SDEM.

Le projet de statuts qui sont soumis aujourd’hui,  intègre les dispositions relevant de la loi sur l’énergie du 7 décembre 2006 et les compétences optionnelles visant à répondre aux attentes exprimées

Cette adaptation des statuts porte notamment sur :

-          l’article 1 en ce qu’il modifie les personnes morales membres et le nom du syndicat dénommé « syndicat départemental d’énergies du Morbihan » ;

-          l’article 2.2 en ce qu’il élargit dans le cadre précisé par la loi, les possibilités pour les communes qui le souhaitent, d’adhérer à une ou plusieurs compétences optionnelles ;

-          l’article 5 en ce qu’il modifie la composition du collège électoral. Les délégués sont toujours désignés à la base par les conseils municipaux et le collège électoral reste sensiblement de même importance ;

-          l’article 5.3 en ce qu’il prévoit la possibilité de créer localement des commissions visant à préserver et développer les relations de proximité. La nouvelle organisation conduit en fait à remplacer par cette commission locale, le syndicat primaire d’électricité qui n’assure plus la  maîtrise d’ouvrage des travaux depuis le 1er janvier 2007.

 

Il est demandé d’inviter les conseils municipaux à délibérer sur :

-          l’adoption des nouveaux statuts ci-joints ;

-          la dissolution du syndicat intercommunal d’électrification auquel votre commune adhère (article L 5212-33 du code général des collectivités territoriales.) ;

-          le transfert au syndicat départemental des compétences initialement transférées au syndicat primaire, à savoir celles  d’autorité organisatrice de la distribution publique d’électricité, de maîtrise  d’ouvrage des travaux de développement des réseaux publics d’électricité et des installations de production d’électricité de proximité et exploitation de ces installations ainsi que de la  compétence optionnelle éventuellement déjà déléguée.

Cette modification des statuts s’inscrit dans la continuité de l’action entreprise et elle a été approuvée à l’unanimité par le comité du syndicat départemental d’électricité lors de sa réunion
du 23 octobre 2007. 

Il appartient de délibérer dans le délai de trois mois suivant réception de ce courrier, conformément aux dispositions de l’article L 5211 – 17 du code général des collectivités territoriales.

 

Au courrier ont été joints :  le projet de statuts modifiés inséré en annexe au présent document de travail ainsi qu’un modèle de délibération.

 

 

Délibération n° 156-2007

Le conseil municipal, après avoir été informé que le Comité du syndicat départemental d’électricité du Morbihan a adopté, le 23 octobre 2007, à l’unanimité, un projet de modification de ses statuts, afin de les mettre en conformité avec les dispositions réglementaires, et après avoir pris connaissance des nouveaux statuts annexés au document de travail de la séance, décide à l’unanimité :

§     d’approuver les nouveaux statuts annexés à la délibération

§     de dissoudre le syndicat intercommunal d’électrification de AURAY                           auquel la commune adhère,

§     de transférer, au Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan, dans sa totalité, l’exercice de la compétence électricité, préalablement transférée au syndicat intercommunal, ainsi que toutes les activités annexes liées à cette compétence,

§     de transférer, au Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan, l’exercice des compétences optionnelles préalablement transférées au syndicat intercommunal,

§      d’autoriser le Maire à signer tous les actes se rapportant à cette modification de statuts.

 

 

URBANISME – AFFAIRES FONCIERES

 

4°/    Plan Local d’Urbanisme : Modification n° 1

 

Rapporteur : Mr le Maire

 

Extrait du document de travail :

 

Par délibération en date du 18 janvier 2007, le conseil municipal a approuvé le Plan Local d’Urbanisme de la commune qui est depuis opposable aux tiers.

 

Après quelques mois de mise en application, un projet de modification portant sur certains emplacements réservés ainsi que sur deux points du règlement est devenu nécessaire.

A cet effet, la commission P.L.U. dûment convoquée par courrier a été réunie, en présence de Mr FERRAND conseil en Environnement pour la commune, le 29 octobre 2007 à 14 heures en mairie.

 

Etaient présents :

M. MEROUR, Maire ; Mme RIO, Adjointe à l’Urbanisme ; Mmes JACOPIN, JUSTOME et

ROBY-THOREL conseillères municipales ; Mess. BIETRIX et LE LABOUSSE, conseillers municipaux ;

Mr FERRAND, conseiller en environnement

Mr FLOURY, DGS

Mme BRIEND, Service Urbanisme

 

Monsieur le Maire précise le contenu de la présente réunion. Il s’agit principalement après quelques mois de mise en application du PLU d’apporter quelques modifications à certains  emplacements réservés, de rectifier certains articles du règlement relatifs aux clôtures et au logement social.

 

 

 

 

I/ Emplacements réservés

 

1.1       Sur l’emplacement réservé n° 3 :

 

Extrait du document de travail :

Il est situé en partie sur la zone 1AUb et 2AU de Lann Guerban. Un projet de lotissement de 75 lots est actuellement en instruction. Le fait de conserver cet emplacement réservé nécessite une acquisition importante (environ 4000m2)  et l’aménagement de cette voie par la Commune. Il est donc proposé de lever une partie de cet emplacement en matérialisant un fléchage obligatoire pour les accès à ces zones à chaque extrémité et en conservant la partie nécessaire à un futur franchissement de la voie ferrée pour rejoindre la Villeneuve.

Sur le projet présenté par TOPOGEF il est demandé d’atténuer les effets «  angles droits » des différentes voies.

Sur le document d’orientations, il est proposé de diminuer l’espace vert  situé à l’ouest du fait de son surdimensionnement par rapport à la zone 1AUb et de remplacer le tracé de la voirie interne par un fléchage positionnant les points d’accès obligatoires.

La dénomination de l’emplacement réservé n° 3 sera désormais : aménagement des abords de l’accès à la zone AU de Lann Guerban.

Accord de la Commission à l’unanimité

 

Mr le Maire précise qu’il est habituel de créer lors de la mise en place d’un P.L.U. des emplacements réservés, en général pour réaliser des réseaux de voirie. Cela rend nécessaire l’acquisition de terrain, la réalisation des travaux et la mise en place d’une P.V.R. pour le financement. A la réflexion, il apparaît que ce n’est peut être pas la meilleure manière et qu’il existe d’autres possibilités de faire supporter aux aménageurs les coûts d’aménagement.

Mr BIETRIX considère qu’il ne faut pas perdre de vue que la voirie interne sera une voie structurante.

Mr le Maire répond que la commission a bien pris en compte cette problématique. Il ajoute qu’il proposera à une prochaine réunion du conseil d’acquérir les parcelles nécessaires pour la future voie le long de la voie ferrée.

Me LE GUENANFF fait observer à propos des espaces verts qu’il y avait à l’origine du PLU une recherche d’équilibre entre ces espaces, les parkings et les voies.

Mr le Maire répond qu’en réalité il y a des opérations successives avec chacune des espaces verts. Avec la proposition de la commission, il reste tout de même environ 1 hectare d’espaces verts à créer par les aménageurs, ce qui est significatif.

 

 

Décision du conseil :

Lever d’une partie de l’emplacement en matérialisant par un fléchage le positionnement obligatoire à chaque extrémité des accès aux zones 1 AU b et 2 AU de Lann Guerban tout en conservant la partie nécessaire à un futur franchissement de la voie ferrée pour rejoindre La Villeneuve. En outre sur le document d’orientations : diminution de l’espace vert situé à l’ouest du fait de son surdimensionnement par rapport à la zone 1 AU b et remplacement du tracé de la voirie interne par un fléchage positionnant les points d’accès obligatoires ;

Nouvelle dénomination de l’emplacement réservé : Aménagement des abords de l’accès à la zone AU de Lann Guerban.

Pour : 21 voix, Abstention : 1 : Mr BILLARD. 

 

 

 

1.2       Sur l’emplacement réservé n° 4 :

 

Extrait du document de travail :

Sa dénomination actuelle est « création d’un nouveau cimetière ». Il est proposé de le diminuer et de prolonger l’emplacement réservé n° 2 jusqu’à Tréguevir pour garantir la continuité de la voie au nord de la voie ferrée.

Accord de la Commission à l’unanimité

 

Décision du conseil :

Diminution de l’emplacement réservé n° 4 « Création d’un nouveau cimetière » et prolongement en lieu et place de la partie diminuée de l’emplacement réservé n° 2 jusqu’à Tréguevir pour assurer la continuité de la voie au nord de la voie ferrée.

Accord à l’unanimité

 

1.3       Sur les emplacements réservés n°s 6 et 7

Extrait du document de travail

Il est proposé de prévoir un complément de rédaction sur la destination de ces emplacements :  n° 6 : Logements sociaux et n° 7 : Parc communal (vallée du Rohu). M. FERRAND précise que le rapport de présentation définit la destination de ces emplacements réservés ainsi que le PADD.

A l’unanimité la Commission décide qu’il n’y a pas lieu de compléter la destination de ces deux emplacements.

 

Décision du conseil :

Pas de complément de rédaction sur la destination des emplacements réservés n°s 6 et 7, le rapport de présentation et le PADD en définissent bien la destination.

Accord à l’unanimité  sur la position de la commission

 

1.4       Sur l’emplacement réservé n° 8

Extrait du document de travail

Dénommé « accès à l’école publique » il a été prévu pour un  élargissement de la voie d’accès à la place François Mitterrand. Il est proposé de le supprimer du fait d’un accord du propriétaire et de son acquisition en cours actuellement

Accord de la Commission.  Mme A. ROBY-THOREL s’abstient

 

Décision du conseil :

Suppression de l’emplacement réservé n° 8 du fait de l’acquisition en cours.

Accord par 21 voix - Mme ROBY-THOREL s’abstient  par pouvoir remis à Mme RIO.

 

1.5       Sur l’emplacement réservé n° 10 

Extrait du document de travail :

Il se situe dans le centre bourg et avait été prévu pour l’aménagement de la 1ère tranche du bourg. Il est proposé de le supprimer. En effet les acquisitions de terrains nécessaires ont été réalisées et les travaux sont terminés.

Accord de la Commission  à l’unanimité.

 

Décision du conseil :

Suppression de l’emplacement réservé n° 10, les acquisitions et les aménagements étant réalisés.

Accord à l’unanimité

 

 

1.6       Sur l’emplacement réservé n° 13

Extrait du document de travail :

Il se situe rue de Kerfontaine. Il est proposé de modifier cet emplacement créé pour permettre de rejoindre une future passerelle sur la RD 17 et pour dégager un espace  suffisant pour desservir la zone 1AUc.

Accord de la Commission. Mme A. JACOPIN émet un avis défavorable.

 

Mme JACOPIN trouve ce passage au bord de la départementale très étroit et très haut.

Mr le Maire répond que de toute manière il faudra bien sécuriser.

 

Décision du conseil :

Modification de l’emplacement réservé, créé pour permettre de rejoindre une future passerelle, pour dégager un espace suffisant pour desservir la zone 1 AU c.

Pour : 21 voix   – Mme JACOPIN vote contre.

 

1.7       Sur l’emplacement réservé n° 29

Extrait du document de travail

Il est proposé de supprimer entièrement cet emplacement. En effet la rue Marie Curie est déjà réalisée ainsi que l’amorce de voie vers la zone 1Aua Nord. De plus la zone 1Aua Sud fait actuellement l’objet de projets présentés par des opérateurs privés.  Pour éviter à la Commune de devoir supporter le coût des acquisitions de terrains et la réalisation des voies internes, Il est proposé de remplacer cet emplacement par des fléchages imposant les points de raccordement aux voies structurantes.

De ce fait dans le document d’orientations il est proposé d’indiquer en prescription le mail planté à créer, et de mettre la voirie interne en préconisation. Un paragraphe devra être rajouté pour réaffirmer la volonté de création d’un mail planté.

A l’unanimité la Commission émet un avis favorable à la suppression de l’emplacement réservé n° 29

 

Mr LE GUENANFF rappelle le souhait de la commission lors de l’élaboration du PLU d’avoir une zone d’activités tertiaire dans ce secteur.

Mr le Maire précise que cette proposition de modification tient au fait que les deux vocations jumelées d’habitat et tertiaire sur un même secteur sont un peu bloquantes.

 

Décision du conseil :

Suppression de l’emplacement réservé n° 29 : partie rue Marie Curie et amorce de voie vers le nord de la zone 1 AU a Nord réalisées, remplacement pour la zone 1 AU a sud de l’emplacement réservé par des fléchages imposant les points de raccordement aux voies structurantes ;

Dans le document d’orientations :

Indication en prescription du mail planté à créer et en préconisation de la voirie interne.

Proposition d’ajout d’un paragraphe pour réaffirmer la volonté de création d’un mail planté.

Accord à l’unanimité.

 

1.8       Création d’un emplacement réservé

Extrait du document de travail :

Dans le cadre de la reconstruction du bâtiment appartenant à M. THOREL, à l’angle de la rue Y. Nicolazic et la rue de la Gare, il est proposé de prévoir un emplacement réservé d’environ 5 m2 à l’angle du bâtiment pour améliorer la visibilité.

Accord de la Commission. Mme A. ROBY-THOREL s’abstient

 

Décision du conseil :

Création d’un emplacement réservé d’environ 5 m² à l’angle de la rue Nicolazic – rue de la Gare pour amélioration de la visibilité.

Accord par 21 voix.  Abstention : Mme ROBY-THOREL par pouvoir remis à Mme RIO.

 

1.9       Sur l’emplacement réservé n° 12 

Extrait du document de travail :

Monsieur le Maire informe la Commission d’un projet de piscine privée sur la zone UBl de Lanriacq. A ce jour il existe sur ledit terrain un emplacement réservé. La dénomination exacte de cet emplacement est « extension du terrain de sports ». Il convient donc de modifier cette désignation par « équipements sportifs et de loisirs à Lanriacq » comme pour l’emplacement n°33 également situé à Lanriacq.

De plus il est proposé de diminuer la surface de l’emplacement pour pouvoir autoriser un tel projet sur environ 5 000m2, étant précisé que l’espace concerné reste classé en Ubl au PLU.

Accord de la Commission à l’unanimité.

 

Décision du conseil :

Modification de la désignation de l’emplacement réservé « extension du terrain de sports » par la même désignation que pour l’E.R. n° 33 « équipements sportifs et de loisirs à Lanriacq ».

Réduction de la surface de l’emplacement réservé d’environ 5 000 m² tout en gardant à cet espace son classement en UB l.

Accord à l’unanimité

 

 

1.10     Sur la création d’un emplacement réservé  à la Croix Percée

Extrait du document de travail

Au sud de la voie ferrée il est prévu un emplacement réservé en cas de nécessité de franchissement de la voie du fait d’une éventuelle fermeture du passage à niveau. Au nord de cette voie la Commune est en partie propriétaire du foncier. Il reste toutefois une partie appartenant à un particulier. Il est par conséquent proposer de prolonger l’emplacement réservé n° 5 sur la parcelle AE 139.

Accord de la commission. M. BIETRIX s’abstient

 

Décision du conseil :

Prolongement de l’emplacement réservé n° 5 sur la parcelle AE 139 au nord de la voie ferrée.

Pour : 21 voix    – Mr BIETRIX s’abstient.

 

II/  Règlement :

 

2.1       Concernant les clôtures :

Extrait du document de travail

Les articles UB11, 1AU11 et Nh 11 précisent que sont autorisés « les murs bahuts de 0,80 surmontés ou non d’un grillage ou d’une lisse, d’une hauteur totale maximale de 1,50m. Toutefois, la hauteur des clôtures éventuelles en maçonnerie de pierre apparente pourra atteindre 2m lorsqu’elles constituent le prolongement d’un alignement ou de la construction elle-même ».

Il est proposé de rajouter « ou parpaings enduits »  après pierre apparente pour laisser une possibilité supplémentaire aux demandeurs, dans les cas ou le bâti existant est  en parpaings enduits et non en pierre apparente.

A l’unanimité la Commission émet un avis favorable.

 

Décision du conseil :

Ajout de l’expression « ou parpaings enduits » après les termes « pierres apparentes » dans les articles UB11, 1 AU11 et Nh11 pour laisser une possibilité supplémentaire aux demandeurs dans les cas où le bâti existant est en parpaings enduits et non en pierres apparentes.

Accord à l’unanimité.

 

2.2       Concernant le logement social :

Afin d’arriver progressivement aux 20 % de logements sociaux qu’exige la Loi SRU, il est proposé d’indiquer dans le règlement , aux articles 2 « occupations et utilisations du sol soumises à conditions particulières » des zones UB et 1AU qu’il sera exigé 20 % de logements sociaux pour les projets à partir de 5 logements.

A l’unanimité la Commission émet un avis favorable.

 

Décision du conseil :

Ajout au articles 2 « occupations et utilisations du sol soumises à conditions particulières » des zones UB et 1 AU d’une exigence de 20 % de logements sociaux pour les projets à partir de 5 logements.

Accord à l’unanimité

 

3          Complément relatif à l’emplacement réservé n° 29

 

Extrait du document de travail :

Au-delà du champ de la modification tel que défini par ce compte rendu, Mr le Maire propose au conseil d’inclure cet élément complémentaire :

- au point n° 7 du compte  rendu relatif à l’emplacement réservé n° 29 pour lequel la commission s’est déclarée favorable à une modification du document d’orientation relative au mail planté et à la voirie interne, il est proposé de prendre également en compte la suppression de la prescription « secteur réservé à l’implantation de bureaux, commerces et services (habitat interdit) » afin d’autoriser dans ce secteur de l’habitat ou des activités compatibles à l’habitat.

 

Mme JACOPIN souligne que la commission n‘a pas évoqué cette question. Elle est d’avis de maintenir la vocation commerces services de ce secteur pour créer un espace tampon avec la zone d’activités.

Mr BIETRIX demande s’il ne serait pas possible de décaler au sud le mail en limite de la zone d’activités.

Mr le Maire répond que dans ce cas il ne s’agit plus d’une modification. Ce serait en outre faire la part belle à un promoteur.

 

Décision du conseil :

Proposition de suppression de la prescription « secteur réservé à l’implantation de bureaux, commerces et services (habitat interdit) » pour autoriser dans ce secteur de l’habitat ou des activités compatibles avec l’habitat.

Par 20 voix maintien de la prescription en vigueur.

Abstentions : Mme ROBY-THOREL par pouvoir remis à Mme RIO, Mme BELLEGO par pouvoir remis à Mr MEROUR. 

 

 

 

 

 

Délibération n° 157-2007

Outre les votes émis sur chacun des points faisant l’objet du projet de modification, le conseil municipal décide à l’unanimité d’autoriser Mr le maire à lancer la procédure d’enquête publique et à engager les différentes démarches relatives à l’objet de la présente délibération.

 

 

5°/    Contentieux Urbanisme :

Requête de l’AALLPA pour excès de pouvoir et demande d’annulation du permis de construire n° 5617607P1041 délivré à Mr Stéphane THOMAS à LOMELEC – Désignation d’un avocat.

 

Rapporteur : Mr le Maire

 

Extrait du document de travail :

Le conseil municipal est informé que l’association AALLPA a déposé auprès du Tribunal Administratif de RENNES un recours pour excès de pouvoir et demande d’annulation du permis de construire n° 5617607P1041 délivré à Mr Stéphane THOMAS à LOMELEC.

Ce recours est enregistré au Tribunal Administratif de RENNES sous le numéro 0704536.

Il est proposé au conseil municipal d’autoriser le maire à défendre les intérêts de la commune et à désigner à cet effet la SCP d’avocats DRUAIS-MICHEL et LAHALLE, avocats à la Cour dont le cabinet est situé à METROPOLIS II, 14 C rue du Pâtis Tatelin CS 10824 35708 RENNES cedex 7.

 

 

Délibération n° 158-2007

A l’unanimité, le conseil municipal autorise le maire à défendre les intérêts de la commune suite à la requête auprès du Tribunal Administratif de RENNES enregistrée sous le n° 0704536 et déposée par l’AALLPA  pour excès de pouvoir et demande d’annulation du permis de construire n° 5617607P1041 délivré à Mr Stéphane THOMAS à LOMELEC

Le conseil décide de désigner à cet effet la SCP d’avocats DRUAIS-MICHEL et LAHALLE, avocats à la Cour dont le cabinet est situé à METROPOLIS II, 14 C rue du Pâtis Tatelin CS 10824    35708 RENNES cedex 7.

Mme JACOPIN ne prend pas part au vote.

 

 

 

 

6°/    Lotissement de Toul Groez : demande d’incorporation des voies dans le domaine communal.

 

Extrait du document de travail

Par courrier, la présidente de l’association syndicale libre du lotissement de Toul Groez, faisant suite à la dernière assemblée générale des colotis, interroge la commune sur l’incorporation dans le domaine communal des voies du lotissement, à l’exception des espaces verts.

L’ensemble de ces voies est cadastré AE n° 149 et a une contenance de 64 a 54 ca.

Il est rappelé que ce lotissement avait été créé par la SOCOBRET de LORIENT qui n’a jamais formulé de demande de reprise de voirie et d’espaces verts auprès de la commune.

Toutefois, dans le cahier des charges du lotissement accepté par la commune lors de la délivrance de l’autorisation de lotir, il est expressément prévu une cession des voiries à la commune.

Il convient en outre de noter que depuis la création de ce lotissement l’éclairage public y compris tant en investissement qu’en fonctionnement a été pris en charge par la commune.

 

Mr le Maire propose au conseil de répondre favorablement à la demande d’incorporation.

Mr LE BRIERO rappelle qu’une délibération de principe a été prise en avril 2007 concernant les lotissements privés. Il ajoute ne pas comprendre cette proposition.

Mr le Maire souligne qu’à l’époque de cette délibération il n’avait pas été fait d’inventaire sur les opérations anciennes. Il s’agit ici de la régularisation d’engagements antérieurs.

Mr LE BRIERO considère qu’il faudrait avoir un document. Le souci n’est pas la voirie mais les réseaux. Il demande s’il est normal de faire supporter à la collectivité les remplacements des réseaux.

Mr BIETRIX demande s’il y aura un état des lieux avant. Il ajoute qu’ à Kersalé il y a un petit lotissement et que les propriétaires vont faire la même demande.

Mr LE BRIERO préférerait que les travaux de remise en état soient terminés avant la décision du conseil.

 

Mme RABILLER et Mr BOUXIN, résidents et copropriétaires dans ce lotissement, ne prennent pas part au vote. Mme RABILLER ne votera que pour le pouvoir qui lui a été donné.

 

 

Délibération n° 159-2007

Par 12 voix pour, le conseil municipal décide d’approuver l’incorporation dans le domaine communal des voies du lotissement de Toul Groez cadastrées AE n° 149 pour 64a 54 ca, à l’exception des espaces verts, et à la condition express d’un état des lieux préalable et si nécessaire d’une remise en état des lieux avant la cession définitive des voies.

Mme RABILLER et Mr BOUXIN ne prennent pas part au vote.

Votants : 20

Votent contre :  2 - Mme JACOPIN, Mr LE BRIERO

Abstentions : 6 - Mme BAILLY par pouvoir remis à Mme LECOUFFE, Mme LECOUFFE, Mr BILLARD, Mr BIETRIX, Mme JUSTOME, Mme LANGELOTTI.

 

 

 

7°/    Lotissement de la Butte : demande d’incorporation des voies dans le domaine communal.

 

Extrait du document de travail

Par délibération en date du 24 février 1995, le conseil municipal de l’époque a suite à la demande de la SOCOBRET émis un avis favorable à la prise en charge de la voirie du lotissement de la Butte. Cette décision n’a pas été suivie d’un acte de cession dûment passé devant notaire.

 

Plus récemment, la société SOCOBRET-ESPACIL de LANESTER a demandé à la commune de respecter sa décision prise en 1995 à savoir d’acter l’incorporation des voies du lotissement dans le domaine communal sans apporter de précisions sur la remise en état des voies et éventuellement des réseaux.

Aussi, suite à cette demande, une réunion a eu lieu sur place le 12 mai 2006 pour dresser un état des lieux de la voirie et des réseaux. Une liste de travaux à exécuter a été dressée et transmise à la SOCOBRET.

Depuis, les travaux nécessaires ont été effectués par la société et un constat dans ce sens a pu être fait par la commune.

Délibération n° 160-2007

Par 19 voix, le conseil municipal, en application d’une délibération de 1995 et au vu du constat de l’exécution des travaux de remise en état des voies, décide suite à la demande de la société SOCOBRET – ESPACIL d’incorporer dans le domaine communal les voies du lotissement de la Butte cadastrées YB 142 ainsi que l’espace foncier YB n° 113 où est implanté  le poste de relevage des eaux usées.

Abstentions : 3 – Mme JACOPIN, Mr LE BRIERO et Mr BIETRIX.

 

 

 

8°/    Modifications du tracé et des caractéristiques de la servitude de passage des piétons le long du littoral et de la suspension de cette servitude.

 

Extrait du document de travail

En séance du 5 juillet 2007, le conseil municipal a en point 11 à l’ordre du jour (Informations) été informé de la programmation d’une enquête publique relative à la servitude littoral sur le sentier côtier.

 

Cette enquête a eu lieu après procédure légale de publicité par voie de presse, affichage, annonce sur Internet et sur les sites concernés, du 20 août au 7 septembre 2007 en mairie.

Par pli du 10 novembre 2007, la commune a reçu copie du rapport et des conclusions du commissaire enquêteur.

Le document est consultable en mairie aux jours et heures d’ouverture au public.

 

En l’état actuel, suite à l’enquête, quelques modifications sont actuellement apportées par les services de l’Etat tant sur les plans que sur la partie rédactionnelle.

Une fois le dossier définitif établi, le conseil sera invité à délibérer sur le projet.
Suite à cette délibération, un arrêté préfectoral sera pris pour approbation du dossier définitif.

 

Bordereau sans délibération.

 

 

 

ENFANCE – JEUNESSE

 

 

9°/    Relais Intermédiaire Parents Assistantes Maternelles : RIPAM : Création d’un poste d’animateur(trice) à mi-temps.

Modification du tableau des effectifs.

 

Rapporteur : Mr le Maire

Extrait du document de travail

En séance le 20 décembre 2006, le conseil municipal a eu connaissance d’un rapport de l’adjoint en charge de l’Enfance et de la Jeunesse suite à deux réunions organisées les 6 novembre et 7 décembre 2006 avec les communes de PLUMERGAT et de Sainte ANNE d’AURAY sur le projet de création d’un RIPAM intercommunal.

A l’unanimité, le conseil municipal a approuvé sur le principe le projet de création du RIPAM  et a pris acte que la commune de PLUNERET en serait la commune gestionnaire et pour l’animation du RIPAM deux postes à mi-temps seraient à créer :

-          l’un plus spécialement affecté à PLUNERET

-          l’autre aux commune de PLUMERGAT et de Sainte ANNE d’AURAY par voie de conventionnement.

étant précisé que les deux futur(es) animateurs(trices) recrutés(ées) travailleront en équipe et en partage mutuel des informations et des dossiers sur l’ensemble du secteur.

Le projet est en outre localisé à la Maison de l’Enfance où la commune a aménagé un bureau et met à disposition des pièces complémentaires pour l’accueil des assistantes maternelles et des enfants.

 

Après avoir laissé au service Accueil Loisirs, occupant principal de la Maison de l’Enfance, le temps de s’installer (mi mai 2007) et avoir pris quelques mois pour la mise en route et le fonctionnement de l’équipement, une première procédure de recrutement a été  récemment lancée pour le premier poste à mi temps.

Au cours d’une réunion avec les adjointes de PLUMERGAT et de Sainte ANNE d’AURAY en charge de la petite enfance, le 13 novembre dernier, le montage de l’opération décrit ci avant a été confirmé par les parties.

 

Dans le respect de cette démarche intercommunale, les trois communes sont et seront associées à l’examen des candidatures et au choix des candidats pour les deux postes.

 

Dans un premier temps, il est proposé au conseil d’approuver la création du premier poste à mi-temps affecté prioritairement à la commune de PLUNERET, sous réserve d’un avis favorable du Comité Technique Paritaire saisi et qui émettra un avis courant décembre.

 

Concernant le second poste à mi-temps, sa création sera proposée prochainement au conseil après élaboration d’une projet de convention avec les deux autres communes et son acceptation officielle par celles-ci.

 

 

Délibération n° 161-2007

A l’unanimité, le conseil municipal décide de créer pour animer le relais Intermédiaire Parents Assistantes Maternelles un poste à mi-temps d’animateur(trice) sous réserve de l’avis favorable du comité technique paritaire et de modifier à cet effet le tableau des effectifs en y insérant au service animation un poste statutaire d’éducateur de jeunes enfants à 17,50/35ème.

 

 

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE – EQUIPEMENTS

 

10°/  Extension des locaux d’accueil au groupe scolaire public :

         Résultats de l’appel d’offres – Signature des marchés.

 

Rapporteur : Mr le Maire

Extrait du document de travail

Par délibération en date du 21 juin 2007, le conseil municipal a décidé d’autoriser le maire à lancer pour le projet d’extension des locaux d’accueil au groupe scolaire public une  consultation des entreprises dans le cadre d’une procédure d'appel d'offres ouvert.

             

Une annonce a été adressée à la publication en respect des règles de publicité le 12 octobre 2007. Elle est parue dans le journal Ouest-France édition Morbihan le 16 octobre 2007.

 

En application de l’article 56 du Code des Marchés Publics, une procédure de dématérialisation a été engagée sur plate-forme ouestmarches.com, où les entreprises intéressées ont pu consulter l'avis de publicité, les pièces du marché, le règlement de consultation et le cas échéant déposer leur offre.

Les prestations étaient regroupées en treize lots.

La remise des offres était fixée au vendredi 9 novembre 2007 à 17 h dernier délai. 

A cette date, 54 plis ont été enregistrés sur le registre ouvert en mairie à cet effet. Tous ont été déposés par voie postale ou directement en mairie contre récépissé, aucune offre n’a été déposée sur la plate forme de dématérialisation. 

 

Les 12 et 21 novembre 2007, la commission d’appel d’offres a été réunie pour examiner les offres reçues.

Après analyse et classement des offres, la commission a décidé d’attribuer les marchés suivants :

Lot n° 1 : Gros Œuvre -  estimation  :  83 000 € HT

Ent. BERNARD            Colpo             77 624,01 € HT – 92 838,32 € TTC

Lot n° 2 : Charpente bois et métallique – estimation : 42 000 € HT

Ent. THETIOT La Chapelle Caro 33 609,12 € HT – 40 196,50 € TTC

Lot n° 3 : Couverture Zinc – estimation : 8 300 € HT

Ent. JEGO                   Pluvigner 8 121,47 € HT – 9 713,28 € TTC

Lot n° 4 : Etanchéité multi couche – estimation : 14 500 € HT

Ent. SEO Etanchéité    Caudan 14 723,89 € HT – 17 609,77 € TTC

Lot n° 5 : Menuiseries extérieures – Aluminium – estimation : 44 000 € HT

Ent. CADORET           Pluneret  44 066,93 € HT – 52 704,05 € TTC

Lot n° 6 : Menuiseries bois – estimation : 19 000 € HT

Ent. THETIOT La Chapelle Caro 17 331,48 € HT – 20 728,45 € TTC

Lot n° 7 : Cloisons sèches – estimation : 13 700 € HT

Ent. CELTIPLAC         Lanester 12 590,02 € HT – 15 057,66 € TTC

Lot n° 8 : Chapes – Carrelage – Faïence – estimation : 12 300 € HT

Ent. NICOL                 Caudan 12 112,39 € HT – 14 486,42 € TTC

Lot n° 9 : Sols souples – estimation : 7 000 € HT

Ent. NICOLAS CHARPENTIER           Vannes 7 226,90 € HT – 8 643,38 € TTC

Lot n° 10 : Plafonds suspendus Isolation  – estimation : 2 500 € HT

Ent. COYAC                Vannes 2 436,26 € HT – 2 913,77 € TTC

Lot n° 11 : Peintures revêtements muraux – estimation : 15 400 € HT

Ent. TREGARO            Cruguel 12 979,71 € HT – 15 523,73 € TTC

Lot n° 12 : Plomberie sanitaires Chauffage VMC – estimation : 52 000 € HT

Ent. THERMOSANIT   Auray 52 242,61 € HT – 62 482,16 € TTC

Lot n° 13 : Electricité – Courants faibles – estimation : 19 000 € HT

Ent. LE MEITOUR                  Séné  18 484,28 € HT – 22 107,20 € TTC

 

Pour mémoire en séance du 21 juin 2007 le plan de financement présenté faisait apparaître un montant estimé de travaux de 394 919,20 € TTC

Les marchés attribués représentent un total TTC de 375 004,69 €.

 

 

Délibération n° 162-2007

A l’unanimité, le conseil municipal,  après avoir entendu le compte rendu de la commission d’appel d’offres des 13 et 21 novembre 2007 qui a attribué les marchés de travaux d’extension des locaux d’accueil au groupe scolaire public, décide d’autoriser le maire à signer les marchés avec les dites entreprises.

 

 

 

 

11°/  Groupe scolaire publique – Mise aux normes électricité :

         Définition du besoin     

 

Rapporteur : Mr le Maire

Extrait du document de travail

Le développement des installations informatique au groupe scolaire publique a entraîné la multiplication de branchements électriques dans l’ensemble des classes.

Pour assurer rapidement la mise aux normes de ces branchements dans toutes les classes, l’intervention d’une entreprise  est nécessaire.

Au préalable, une consultation par une procédure adaptée avec publicité doit être engagée.

Les travaux sont estimés à un montant d’environ 15 000 € TTC.

 

 

Délibération n° 163-2007

A l’unanimité, le conseil municipal approuve l’engagement de travaux de mise aux normes électriques des prises et installations dans les classes du groupe scolaire public et l’inscription au budget de la commune d’une dépense prévisionnelle de 15 000 €, et autorise le maire à lancer une procédure adaptée avec publicité pour ces travaux dont l’attribution se fera par le maire dans le cadre de la délégation accordée par le conseil municipal.

 

12°/  Restaurant scolaire : Remplacement d’une armoire frigorifique : définition du besoin.

 

Rapporteur : Mr le Maire

Extrait du document de travail

Le développement du service de restauration scolaire rend nécessaire l’adaptation progressive de certains équipements dont les capacités ou performances ne permettent plus de faire face au besoin.

Lors de la dernière séance, le conseil a approuvé dans ce cadre le remplacement de la laveuse pour la vaisselle. La consultation est en cours et plusieurs fournisseurs sont venus sur place avant de faire une offre.

 

La responsable du restaurant scolaire attire l’attention sur la nécessité de pourvoir au remplacement d’une armoire frigorifique dont la capacité est devenue très insuffisante.

 

Le remplacement de cette armoire se ferait par un nouvel équipement de 700 l correspondant aux nouveaux besoins.

L’armoire remplacée serait affectée à la salle des fêtes où l’équipement actuellement mis à disposition ne répond plus aux normes d’hygiène et de sécurité.

 

Une dépense de l’ordre de 3 000 € TTC est à prévoir pour l’achat d’une armoire neuve.

 

 

Délibération n° 164-2007

A l’unanimité, le conseil municipal approuve l’engagement d’une dépense de l’ordre de 3 000 € TTC et son inscription au budget de la commune pour l’achat d’une armoire frigorifique pour le restaurant scolaire et autorise le maire à lancer la consultation des fournisseurs et à attribuer la commande dans le cadre de la délégation accordée par le conseil municipal.

 

CULTURE – COMMUNICATION

 

13°/  Commission Culture Communication :

Réunion du 7 novembre 2007.

 

Etaient présents : Mr BILLARD, adjoint délégué ; Mr UNTERSINGER,adjoint ; Mmes GALERNE et LECOUFFE, conseillères municipales ; Mr LE GUENANFF, conseiller municipal ; Mr CARVOU, membre de la commission.

Absents excusés : Mme RIO, adjointe ; Mmes CHASSING et JACOPIN, conseillères municipales.

Rapporteur : Mr BILLARD

 

13.1          PLUNERET PRATIQUE 2008.

 

Extrait du document de travail :

– modifications -

 

Monsieur  BILLARD présente aux membres de la commission l’édition « PLUNERET PRATIQUE » 2007 afin d’y apporter les modifications nécessaires pour 2008.

Après échanges, les membres de la commission décident d’y apporter les modifications suivantes :

- nouvel édito

- nouveau plan de la commune

- calendrier 2008 (réunion programmée le 17/11/2007 à 10h30 avec le milieu associatif pour l’établissement des manifestations organisées)

- calendrier 2009

- nouvelles photos (Mr UNTERSINGER présente aux membres de la commission le projet qu’il a établi)

 

13.2          BILAN DES EXPOSITIONS DE L’ETE

 

Extrait du document de travail :

La 8ème exposition des artistes pluneretains qui s’est déroulée à la chapelle Sainte Avoye les 18-19 août, 25-26 août et 1eret 2 septembre a connu un beau succès, avec beaucoup de visiteurs et de nombreuses ventes, bilan positif.

 

Monsieur BILLARD précise que pour l’année 2008 il sera demandé à chaque artiste exposant une permanence obligatoire. En effet lors des visites de la chapelle effectuées par les guides bénévoles, ceux-ci ne peuvent surveiller l’exposition en même temps. Il souligne également qu’il faudra  veiller à ce que les exposants s’engagent à ne retirer leur œuvre qu’à la fin de l’exposition.

 

L’exposition des jeunes artistes pluneretains consacrée à l’art fixe s’est déroulée du 29 septembre au 6 octobre.

 

Mme LECOUFFE dresse un bilan positif de cette exposition avec une bonne fréquentation et souligne qu’importe le nombre de visiteurs il faut que cette exposition existe et soit réservée aux jeunes artistes.

 

Mme LECOUFFE apporte quelques informations complémentaires à propos de l‘exposition des jeunes artistes. Elle se réjouit que cet espace ouvert aux artistes existe indépendamment du nombre de visiteurs qui lui semble moins important.

 

 

 

13.3     SAINTE AVOYE : les guides, équipement, animations…

 

Extrait du document de travail

Pour la première année la chapelle Sainte Avoye a pu être visitée du 15 juin au 15 septembre.

Durant la période de juillet, août et septembre des permanences ont été assurées sept jours sur sept. Ces visites guidées ont été effectuées par 6 guides bénévoles de la commune et l’Office du Tourisme de Sainte Anne d’AURAY.

3 guides bénévoles ont assuré la visite de chapelle en anglais (Mme FONTENEAU, Mme MILLER et Mr BOYCE).

Un livre d’or était à disposition des nombreux visiteurs (environ 6000), les messages inscrits sont très élogieux, tant pour la restauration que pour les visites guidées.

Chaque début de chaque mois, une réunion avec tous les guides ayant effectué les visites avait lieu pour faire le point et programmer les visites.

Les visites guidées de la chapelle seront assurées jusqu’au 28 novembre avec une réouverture en mars 2008 (vacances de Pâques).

Des visites pour les groupes peuvent être envisagées (10 personnes maximum) durant la période de fermeture sur demande au secrétariat de la mairie au moins une semaine à l’avance pour permettre de contacter les guides bénévoles disponibles.

Mr BILLARD rapporte la demande des guides bénévoles de trouver une solution afin qu’ils puissent disposer de WC et d’un moyen de chauffage. En effet le bâtiment est très froid.

-          une solution provisoire d’installer des sanitaires mobiles comme actuellement à côté de la salle des fêtes pourrait être envisagée pour la période de mars à fin novembre ?

-          pour le chauffage un petit radiateur individuel électrique à bain d’huile pourrait être une solution (deux propositions de dons de tels appareils ont été faites).

 

La commission demande au conseil municipal d’étudier la possibilité de mettre à disposition des WC et l’installation provisoire d’un moyen de chauffage de ce type.

 

Mme JACOPIN note que cela veut dire que le tourisme marche bien. Elle demande s’il est nécessaire que la chapelle ouvre aussi longtemps dans l’année.

 

13.4     BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE

 

Extrait du document de travail

Les derniers achats ont été effectués pour un montant de 7 200 € pour l’année 2007 ce qui correspond à un investissement de 1,50 € par habitant.

Mr BILLARD souligne le travail remarquable de l’équipe actuellement constituée de sept bénévoles, qui, en combinant leurs heures de présence avec celles de Marie-Luce, permettent d’ouvrir la bibliothèque tous les jours de semaine ainsi que les samedis.

Pour les chiffres : Près de 7000 ouvrages récents et plus de 1800 périodiques sont répertoriés à la bibliothèque municipale de Pluneret (sans compter les ouvrages prêtés par le bibliobus de la médiathèque départementale). 788 abonnés sont recensés dont 520 lecteurs "actifs" c'est-à-dire qui ont fait au moins un emprunt au cours du dernier trimestre.

Pour le 2éme trimestre 2007, sur 71 jours d'ouverture, 1513 entrées ont été enregistrées avec 3659 emprunts et 3690 restitutions.

Comme chaque année, et dans le cadre de l'habituelle animation de "lire en fête" organisée par la médiathèque départementale, les bénévoles ont organisé un concours du 20 octobre au 17 novembre 2007 inclus  et ouvert à tous les abonnés de la bibliothèque municipale.

 

Le thème retenu était « Grain de folie – Graine de Sagesse » :

3 catégories de participants étaient retenues pour ce concours :

- 1ère catégorie : jusqu’au CE1 (7 ans inclus)

- 2ème catégorie : du CE2 (8ans) à la 5ème (13 ans inclus)

- 3ème catégorie : Ados – Adultes

Un livre sera offert à chaque gagnant et la remise des prix aura lieu le vendredi 30 novembre à 18h00.

 

Mr BILLARD donne connaissance au conseil des résultats du concours pour chacune des catégories.

Catégorie des 5 à 7 ans : 184 participants – 1/ Ciloë SANS 5 ans classe de GS école publique – 2/ Louanne JEGAT 6 ans calsse de CP école privée – 3/ Alan LE GROS 5 ans classe de GS école privée.

Catégorie des 8 à 13 ans : 170 participants – 1/ Maëlan DE STEFANO 10 ans classe CM2 école privée – 2/ Emma ROUE 8 ans classe de CE2 école publique – 3/ Aziliz LE CALLONNEC 11 ans abonnée scolarisée à sainte ANNE d’AURAY.

Catégorie Ados/Adultes : 50 participants  - 1/ Christelle ROUE  5 Hameau du Pêcheur – 2/ Pascal STEPHANT Lissaden – 3/ Lydie ROBIC Trévieven.

 

Biblio-bébé :

 

Le biblio-bébé a été relancé en partenariat avec la Maison de l’Enfance. Une animatrice de la Maison de l’Enfance vient animer la séance chaque jeudi matin à la bibliothèque municipale pendant une heure avec plus d'une vingtaine de très jeunes enfants accompagnés de leur assistante maternelle ou de leurs parents. Le 6 décembre prochain aura lieu un goûter à l'occasion de la visite du Père Noël. Compte tenu du manque de place, cet événement aura lieu exceptionnellement à la Maison de l'enfance

 

Désherbage :

 

La bibliothèque va procéder au désherbage des revues ou périodiques qui n’offrent plus d’intérêt aux personnes inscrites à la bibliothèque. Tout abonné pourra s’il le désire obtenir durant le mois de décembre 2007 ces revues, à raison de deux revues par visite et par famille.

 

 

Fresque :

 

Mr BILLARD informe les membres de la commission que Mr le Maire a soumis le vœu, une fois le ravalement de la bibliothèque terminé, d’élaborer une fresque sur le mur.

 

Les membres de la commission se déclarent très favorables à un tel projet qui permettra de donner une image de Pluneret sur un bâtiment culturel, et souhaitent activement  y être associés. C’est le rôle de la commission de travailler sur ce concept de réalisation. La commission souhaite engager une réflexion et mettre en place un groupe de travail pour définir le projet. Elle propose de retenir le thème de « la Comtesse de Ségur ». Une première réunion aura lieu le mercredi 21 novembre 2007 à 18h pour confirmer le thème choisi, la nature de la décoration (fresque ou trompe l'œil), et pour contacter différents artistes pour avoir projets et devis à soumettre au Conseil Municipal.

 

La commission demande au conseil municipal son accord de principe pour ce projet et de définir une enveloppe budgétaire pour le financement.

 

Mr le Maire invite la commission et particulièrement le groupe de travail à travailler sur le projet pour pouvoir rencontrer des artistes et solliciter plusieurs devis qui permettront de définir une enveloppe pour le budget.

 

 

PERSONNEL COMMUNAL

 

14°/  Modification du tableau des effectifs

 

14.1      Réforme des catégories C : reclassement de fonctionnaires titulaires :

Création d’un poste d’adjoint technique territorial de 1ère classe

Création de trois postes d’agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles.

 

Rapporteur : Mme CONTAL

Extrait du document de travail

Deux décrets en date du 22 décembre 2006, portant modification de deux décrets du 30 décembre 1987, mettent en place de nouvelles échelles de rémunération de la catégorie C et modifient le déroulement de carrière.

Ces décrets concernent notamment les grades des agents techniques et des ATSEM de 2ème classe.

Quatre agents de la commune sont concernés par cette réforme :

1 agent au restaurant scolaire qui passe du grade d’adjoint technique de 2ème classe au grade d’adjoint technique territorial de 1ère classe,

3 agents au service des écoles qui passent du grade d’agent spécialisé des écoles maternelles 2ème classe au grade d’agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles.

Les textes précisent que ce reclassement peut se faire par tranches annuelles sur trois ans en répartissant l’effectif des agents concernés.

Pour la commune, Mr le Maire, considérant la qualité du service rendu, a sollicité l’avis préalable de la Commission Administrative Paritaire sur un reclassement à 100 % dès 2007, à savoir avec date d’effet au 1er novembre 2007.

La CAP réunie le 9 octobre 2007 a émis un avis favorable sur les propositions de la commune.

 

 

 

Délibération n° 165-2007

A l’unanimité, le conseil municipal décide au vu de l’avis favorable de la CAP d’approuver à effet du 1er novembre 2007 dans le cadre de la réforme des catégories C les reclassements suivants :

-          pour un agent passage du grade d’adjoint technique de 2ème classe au grade d’adjoint technique territorial de 1ère classe

-          pour trois agents passage du grade d’agent spécialisé des écoles maternelles 2ème classe au grade d’agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles

ainsi que la modification du tableau des effectifs.

Le tableau des effectifs modifié est annexé à la délibération.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14.2      Avancement de grade :

Création d’un poste d’Agent spécialisé principal de 2ème classe des écoles maternelles.

 

Rapporteur : Mme CONTAL

Extrait du document de travail

Dans le cadre de la réforme et du nouveau dispositif statutaire décrits au bordereau 14.1 ci-dessus, un agent affecté en qualité d’ATSEM à l’école maternelle peut prétendre à un avancement de grade en passant de celui d’agent spécialisé des écoles maternelles 1ère classe à celui d’agent spécialisé principal de 2ème classe des écoles maternelles.

Compte tenu de la qualité du service rendu par cet agent et de ses compétences, Mr le Maire propose de fixer au 1er novembre 2007 la date d’effet de son changement de grade.

La commission administrative paritaire réunie le 9 octobre 2007 saisie à cet effet a émis un avis favorable.

 

 

Délibération n° 166-2007

A l’unanimité, le conseil municipal  décide au vu de l’avis favorable de la CAP d’approuver à effet du 1er novembre 2007 l’avancement de grade d’un agent du service scolaire avec passage du grade d’agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles au grade d’agent spécialisé principal de 2ème classe des écoles maternelles et la modification du tableau des effectifs induite.

Le tableau des effectifs modifié est annexé à la délibération.

 

 

15°/  Commune – CCAS : Mise à disposition d’un agent de la commune : Autorisation de signature de la convention.

 

Rapporteur : Mr le Maire

Extrait du document de travail

La Commune met à disposition du CCAS  (établissement d’accueil) un agent communal depuis le 7 janvier 2002.

Il convient de procéder au renouvellement de cette mise à disposition pour une durée n’excédant pas 3 ans, soit du 7 janvier 2008 au 6 janvier 2011.

 

La mise à disposition permet de renforcer les moyens d’une collectivité qui ne dispose pas des emplois budgétaires lui permettant de nommer un fonctionnaire.

Une convention est passée entre la collectivité d’origine et l’établissement d’accueil.

L’agent ainsi que l’établissement d’accueil ont donné leur accord quant au renouvellement de la mise à disposition.

La Commission Administrative Paritaire a émis, en date du 9 octobre 2007, un avis favorable au renouvellement de la mise à disposition.

 

Le travail de l’agent est organisé par le CCAS de PLUNERET dans les conditions suivantes :

- description du déroulement de l’activité : accueil, secrétariat  et gestion des dossiers du CCAS

- durée hebdomadaire de travail : 35 heures

- congés annuels suivant la réglementation.

 

La situation administrative de l’agent (avancement, autorisation de travail à temps partiel, congés de maladie, congés pour formation professionnelle ou syndicale, discipline) est gérée par la Commune de PLUNERET.

La Commune de PLUNERET versera à l’agent la rémunération correspondant à son grade d’origine (traitement de base,  supplément familial, indemnités et primes liés à l’emploi).

En dehors des remboursements de frais, la collectivité ou l’établissement d’accueil ne peut verser à l’intéressée aucun complément de rémunération.

Cette mise à disposition entre la commune et le CCAS est faite à titre gratuit pour la période du 7 janvier 2008 au 6 janvier 2011.

La mise à disposition de l’agent peut prendre fin :

- avant le terme fixé à l’article 1 de la présente convention, à la demande de l’intéressée ou de la collectivité ou de l’établissement d’origine ou d’accueil ;

- de plein droit lorsqu’un emploi budgétaire correspondant aux fonctions exercées par l’intéressé est créé ou devient vacant dans l’établissement d’accueil ;

- au terme prévu à l’article 1 de la présente convention.

 

Si à la fin de sa mise à disposition, l’agent ne peut être affecté dans les fonctions qu’il exerçait avant sa mise à disposition, il sera affecté dans des fonctions d’un niveau hiérarchique comparable, après avis de la Commission Administrative Paritaire.

 

Les conseillers ont pu prendre connaissance du projet de convention à passer entre la commune et le CCAS.

 

Délibération :

A l’unanimité, le conseil municipal décide d’approuver les termes de la convention à passer entre le CCAS et la commune pour la mise à disposition de Madame Manuella TOLAR, adjoint administratif territorial de 2ème classe titulaire à temps complet, au bénéfice du CCAS de PLUNERET pour la période du 7 janvier 2008 au 6 janvier 2011, d’autoriser la mise à disposition entre la commune de PLUNERET et le CCAS de PLUNERET à titre gratuit, et d’autoriser le maire à signer cette convention qui prendra effet au 7 janvier 2008. Le projet de convention est annexé à la délibération.

 

 

MARCHES PUBLICS

 

16°/  Compte rendu de la délégation accordée au maire (L2122-22 4° du CGCT) : Décision n° 2007/25 : travaux de mise aux normes électricité au presbytère.

 

Dans le cadre de la délégation accordée par le conseil municipal en séance le 4 juillet 2006, délibération visée en Sous Préfecture de Lorient le 10 juillet 2006,  au titre de l'article L 2122-22 4° du CGCT, Mr le Maire a conformément au code des marchés publics passé au nom de la commune la commande suivante par la décision ci après.

Cette décision a fait l'objet d'un affichage en mairie et d'un visa de la Sous-Préfecture de Lorient au titre du contrôle de légalité.

Décision n° 2007/25 : Réfection des installations électriques du presbytère confiée à l’entreprise PRESTELEC de Pluneret pour un montant de 14 969,79 € TTC.

Prise le 19 octobre 2007 – Visa Sous-Préfecture le 22 octobre 2007.

 

Délibération n° 168-2007

A l'unanimité, le conseil municipal prend acte de la communication en séance de la décision n° 2007/25 prise par le maire dans le cadre de la délégation qui lui a été accordée par le conseil au titre de l'article L 2122-22 4° du CGCT.

INFORMATIONS

 

-          Partenariat Commune – Perception d’AURAY

Mr le Maire rappelle l’information communiquée en séance à savoir la signature jeudi 29 novembre 2007 entre la commune, la Trésorerie Générale et la Perception de AURAY d’une convention de partenariat officialisant les engagements en très grande partie déjà en vigueur en matière de procédures comptables et financières.

 

-          Gens du voyage :

Mr le Maire informe le conseil que suite à l’occupation forcée du parking de la salle omnisports par une groupe de gens du voyage (environ 25 caravanes) le week-end dernier, il a engagé une procédure en référé. Il souligne que ces personnes ont pénétré sur le parking sans autorisation et après avoir cassé le cadenas qui bloquait le portique qui était bien en position de fermeture.

 

 

-          Illuminations de Noël :

Le conseil est informé que les illuminations de Noël seront en place et en fonctionnement à partir du milieu de la semaine du 10 décembre.

 

-          Divers :

Mr CELO demande si la mairie a été informée du comportement de quelques personnes sur le parking de l’Hyper CHAMPION qui au prétexte de la signature d’une pétition harcèlent la clientèle pour obtenir de l’argent.

Mr le Maire répond que la mairie n’a pas été informée et invite les commerçants à solliciter le concours de la gendarmerie.

 

 

 

 

            L’ordre du jour étant épuisé, Mr le Maire lève la séance à 23h35.

 

                                   __________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    RELEVE DES DECISIONS

 

CONSEIL MUNICIPAL

P 4

Délibération n° 147-2007 : Approbation du compte-rendu de la séance du conseil municipal du 26 octobre 2007.

Rapporteur Mr le Maire

Mr le Maire soumet au vote du conseil le compte rendu de la séance du conseil municipal du 26 octobre 2007. Il demande si ce compte rendu appelle des modifications ou corrections.

Aucune correction ou modification du compte rendu n’est formulée.

Par 21 voix, le conseil municipal approuve sans observation et sans correction le compte rendu de la séance du 26 octobre 2007.

Mme JACOPIN s’abstient.

Mr BILLARD fait observer que dans le texte de la délibération n° 137-2007, le conseil avait prévu de délibérer fin novembre après avis de la commission des finances sur une majoration éventuelle de la participation des familles extérieures.

Il lui est répondu que cette question sera inscrite à la commission et à la séance de décembre prochain.

 

FINANCES

P 5/10

Commission des Finances du 21 novembre 2007.

Délibération n° 148 – 2007 : Gestion de MERIADEC 2006 – Participation de la commune de PLUMERGAT

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

A l’unanimité, au vu de l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide  après examen de l’état de la gestion de Mériadec pour l’année 2006 de fixer au montant de 32 018.59 € le montant de la participation de PLUMERGAT à ce titre.

 

Délibération n° 149- 2007 : France Telecom : Redevance 2006 d’occupation du domaine public.

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

A l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide de valider le montant de la redevance d’occupation du domaine public communal par France Telecom au titre de l’année 2006 arrêté à la somme de 3 673,27 €.

 

Délibération n° 150-2007 : Indemnité du comptable du Trésor 2007

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

Par 21 voix, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide de fixer au montant de 745,63 € le montant de l’indemnité de conseil du comptable du Trésor pour l’année 2007.

Mr BILLARD s’abstient.

 

Délibération n° 151 – 2007 : Personnel communal : Barème des actions sociales en faveur des agents territoriaux et de leurs familles.

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

A l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal approuve le barème des actions sociales en faveur des agents territoriaux et de leurs familles au titre de l’année 2007 conformément à la circulaire communiquée par le Centre de Gestion du Morbihan tel que présenté en séance. Le barème est annexé à la délibération.

 

Délibération n° 152-2007 : Personnel communal : Prime de fin d’année.

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

A l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide de revaloriser la prime de fin d’année du coût de l’inflation soit de 2% et donc de fixer le montant de la prime de fin d’année pour 2007 au montant de 561 € par agent.

 

Délibération n° 153-2007 : Mise à disposition des équipements sportifs communaux au collège de Kerfontaine : Participation 2007/2008.

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

A l’unanimité, vu l’avis favorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, le conseil municipal décide d’inscrire au budget de la commune au titre de des recettes la somme de 5 788,98 € correspondant au montant de la participation du collège de Kerfontaine pour l’utilisation des équipements sportifs communaux au titre de l’année 2007-2008 : utilisation du gymnase et des équipements de plein air et autorise le maire à signer l’avenant à la convention entre la commune, le collège de Kerfontaine et le Conseil Général du Morbihan.

 

Délibération n° 154-2007 : Demande de subvention d’un particulier pour frais pédagogiques ;

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

A l’unanimité, le conseil municipal, vu l’avis défavorable de la commission des finances réunie le 21 novembre 2007, et considérant que le domaine objet de la demande ne relève pas des compétences de la commune, décide de rejeter la demande de subvention émise par un particulier de la commune pour une participation financière de la commune aux frais pédagogiques engagés par le demandeur pour une formation d’ingénieur à Saint Nazaire.

 

Délibération n° 155-2007 : Demande de subvention de l’association MUNA.    

Rapporteur : Mr UNTERSINGER

A l’unanimité, le conseil municipal, vu l’avis défavorable de la commission réunie le 21 novembre 2007, décide de rejeter la demande de subvention formulée par l’association MUNA.      

 

INTERCOMMUNALITE

P 12

Délibération n° 156-2007 : Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan :

Adoption des nouveaux statuts du syndicat – Dissolution du syndicat intercommunal d’électrification d’AURAY.

Rapporteur : Mr le Maire 

Le conseil municipal, après avoir été informé que le Comité du syndicat départemental d’électricité du Morbihan a adopté, le 23 octobre 2007, à l’unanimité, un projet de modification de ses statuts, afin de les mettre en conformité avec les dispositions réglementaires, et après avoir pris connaissance des nouveaux statuts annexés au document de travail de la séance, décide à l’unanimité :

§     d’approuver les nouveaux statuts annexés à la délibération

§    de dissoudre le syndicat intercommunal d’électrification de AURAY              auquel notre commune adhère,

§     de transférer, au Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan, dans sa totalité, l’exercice de la compétence électricité, préalablement transférée au syndicat intercommunal, ainsi que toutes les activités annexes liées à cette compétence,

§      de transférer, au Syndicat Départemental d’Electricité du Morbihan, l’exercice des compétences optionnelles préalablement transférées au syndicat intercommunal,

§      d’autoriser le Maire à signer tous les actes se rapportant à cette modification de statuts.

 

 

URBANISME – AFFAIRES FONCIERES

 P 13/20

Délibération n° 157-2007 : Plan Local d’Urbanisme : Modification n°1

Rapporteur Mr le Maire

Mr le Maire a rappelé au conseil que par délibération en date du 18 janvier 2007, celui ci a approuvé le Plan Local d’Urbanisme de la commune qui est depuis opposable aux tiers.

Après quelques mois de mise en application, un projet de modification portant sur certains emplacements réservés ainsi que sur deux points du règlement est devenu nécessaire.

A cet effet, la commission P.L.U. dûment convoquée par courrier a été réunie, en présence de Mr FERRAND conseil en Environnement pour la commune, le 29 octobre 2007 en mairie.

Mr le Maire donne connaissance au conseil pour chaque point concerné de l’avis émis par la commission et demande aux conseillers de délibérer.

Le conseil municipal prend les décisions suivantes :

-          emplacement réservé n° 3 :

Lever d’une partie de l’emplacement en matérialisant par un fléchage le positionnement obligatoire à chaque extrémité des accès aux zones 1 AU b et 2 AU de Lann Guerban tout en conservant la partie nécessaire à un futur franchissement de la voie ferrée pour rejoindre La Villeneuve. En outre sur le document d’orientations : diminution de l’espace vert situé à l’ouest du fait de son surdimensionnement par rapport à la zone 1 AU b et remplacement du tracé de la voirie interne par un fléchage positionnant les points d’accès obligatoires ;

Nouvelle dénomination de l’emplacement réservé : Aménagement des abords de l’accès à la zone AU de Lann Guerban.

Avis de la commission : Accord à l’unanimité

Décision du conseil : Pour : 21 voix, Abstention : 1 : Mr BILLARD. 

         

-          emplacement réservé n° 4 :

Diminution de l’emplacement réservé n° 4 « Création d’un nouveau cimetière » et prolongement en lieu et place de la partie diminuée de l’emplacement réservé n° 2 jusqu’à Tréguevir pour assurer la continuité de la voie au nord de la voie ferrée.

Avis de la commission : Accord à l’unanimité

Décision du conseil : Accord à l’unanimité

 

-          emplacements réservés n°s 6 et 7 :

Pas de complément de rédaction sur la destination des emplacements réservés n°s 6 et 7, le rapport de présentation et le PADD en définissent bien la destination.

Avis de la commission : Unanimité pour ne pas apporter de modification

Décision du conseil : Accord à l’unanimité  sur la position de la commission

 

-          emplacement réservé n° 8 :

Suppression de l’emplacement réservé n° 8 du fait de l’acquisition en cours.

Avis de la commission : 6 voix pour – Mme ROBY-THOREL s’abstient

Décision du conseil : Mme ROBY-THOREL s’abstient  par pouvoir remis à Mme RIO, Accord par 21 voix.

 

-          emplacement réservé n° 10 :

Suppression de l’emplacement réservé n° 10, les acquisitions et les aménagements étant réalisés.

Avis de la commission : Accord à l’unanimité

Décision du conseil : Accord à l’unanimité

 

-          emplacement réservé n° 13 :

Modification de l’emplacement réservé, créé pour permettre de rejoindre une future passerelle,  pour dégager un espace suffisant pour desservir la zone 1 AU c.

Avis de la commission : 6 voix pour – Mme JACOPIN vote contre

Décision du conseil : 21 voix pour – Mme JACOPIN vote contre.

 

-          emplacement réservé n° 29 :

Suppression de l’emplacement réservé n° 29 : partie rue Marie Curie et amorce de voie vers le nord de la zone 1 AU a Nord réalisées, remplacement pour la zone 1 AU a sud de l’emplacement réservé par des fléchages imposant les points de raccordement aux voies structurantes ;

Dans le document d’orientations :

Indication en prescription du mail planté à créer et en préconisation de la voirie interne.

Proposition d’ajout d’un paragraphe pour réaffirmer la volonté de création d’un mail planté.

Avis de la commission : Accord à l’unanimité

Décision du conseil : Accord à l’unanimité

 

Proposition de suppression de la prescription « secteur réservé à l’implantation de bureaux, commerces et services (habitat interdit) » pour autoriser dans ce secteur de l’habitat ou des activités compatibles avec l’habitat.

Décision du conseil : Abstentions : Mme ROBY-THOREL par pouvoir remis à Mme RIO, Mme BELLEGO par pouvoir remis à Mr MEROUR. Par 20 voix maintien de la prescription en vigueur.

 

-          création d’un emplacement réservé angle rue Nicolazic – rue de la Gare

Création d’un emplacement réservé d’environ 5 m² à l’angle de la rue Nicolazic – rue de la Gare pour amélioration de la visibilité.

Avis de la commission : Six voix pour – Mme ROBY-THOREL s’abstient.

Décision du conseil : Abstention : Mme ROBY-THOREL par pouvoir remis à Mme RIO. Accord par 21 voix.

 

-          emplacement réservé n° 12 :

Modification de la désignation de l’emplacement réservé « extension du terrain de sports » par la même désignation que pour l’E.R. n° 33 « équipements sportifs et de loisirs à Lanriacq ».

Réduction de la surface de l’emplacement réservé d’environ 5 000 m² tout en gardant à cet espace son classement en UB l.

Avis de la commission : Accord à l’unanimité

Décision du conseil : Accord à l’unanimité

 

-          création d’un emplacement réservé à la Croix Percée

Prolongement de l’emplacement réservé n° 5 sur la parcelle AE 139 au nord de la voie ferrée.

Avis de la commission : Six voix pour – Mr BIETRIX s’abstient.

Décision du conseil : 21 voix pour – Mr BIETRIX s’abstient.

 

II/ Règlement :

-          concernant les clôtures : Ajout de l’expression « ou parpaings enduits » après les termes « pierres apparentes » dans les articles UB11, 1 AU11 et Nh11 pour laisser une possibilité supplémentaire aux demandeurs dans les cas où le bâti existant est en parpaings enduits et non en pierres apparentes.

Avis de la commission : Accord à l’unanimité

Décision du conseil : Accord à l’unanimité

-          Concernant le logement social : ajout aux articles 2 « occupations et utilisations du sol soumises à conditions particulières » des zones UB et 1 AU d’une exigence de 20 % de logements sociaux pour les projets à partir de 5 logements.

Avis de la commission : Accord à l’unanimité

Décision du conseil : Accord à l’unanimité

 

A l’unanimité, le conseil décide en outre d’autoriser Mr le maire à lancer la procédure d’enquête publique et à engager les différentes démarches relatives à l’objet de la présente délibération.

 

 

Délibération n° 158-2007 : Contentieux Urbanisme – requête de l’AALLPA pour excès de pouvoir et demande d’annulation du permis de construire n) 5617607P1041 délivré à Mr Stéphane THOMAS à LOMELEC – Désignation d’un avocat.

Rapporteur Mr le Maire

A l’unanimité, le conseil municipal autorise le maire à défendre les intérêts de la commune suite à la requête auprès du Tribunal Administratif de RENNES enregistrée sous le n° 0704536 et déposée par l’AALLPA  pour excès de pouvoir et demande d’annulation du permis de construire n° 5617607P1041 délivré à Mr Stéphane THOMAS à LOMELEC

Le conseil décide de désigner à cet effet la SCP d’avocats DRUAIS-MICHEL et LAHALLE, avocats à la Cour dont le cabinet est situé à METROPOLIS II, 14 C rue du Pâtis Tatelin CS 10824 35708 RENNES cedex 7.

Mme JACOPIN ne prend pas part au vote.

 

Délibération n° 159-2007 : Lotissement de Toul Groez : demande d’incorporation des voies dans le domaine communal.

Rapporteur Mr le Maire

Par 12 voix pour, le conseil municipal décide d’approuver l’incorporation dans le domaine communal des voies du lotissement de Toul Groez cadastrées AE n° 149 pour 64a 54 ca, à l’exception des espaces verts, et à la condition express d’un état des lieux préalable et si nécessa ire d’une remise en état des lieux avant la cession définitive des voies.

Mme RABILLER et Mr BOUXIN ne prennent pas part au vote.

Votent contre :  2 - Mme JACOPIN, Mr LE BRIERO

Abstentions : 6 - Mme BAILLY par pouvoir remis à Mme LECOUFFE, Mme LECOUFFE, Mr BILLARD, Mr BIETRIX, Mme JUSTOME, Mme LANGELOTTI.

 

Délibération n° 160-2007 : Lotissement de la Butte : demande d’incorporation des voies dans le domaine communal.

Rapporteur : Mr le Maire

Par 19 voix, le conseil municipal, en application d’une délibération de 1995 et au vu du constat de l’exécution des travaux de remise en état des voies, décide suite à la demande de la société SOCOBRET – ESPACIL d’incorporer dans le domaine communal les voies du lotissement de la Butte cadastrées YB 142 ainsi que l’espace foncier YB n° 113 où est implanté  le poste de relevage des eaux usées.

Abstentions : 3 – Mme JACOPIN, Mr LE BRIERO et Mr BIETRIX.

 

 

 

ENFANCE - JEUNESSE

P 21

Délibération n° 161-2007 : Relais Intermédiaire parents Assistantes Maternelles RIPAM : Création d’un poste d’animateur(trice) à mi-temps.

Rapporteur : Mr le Maire

A l’unanimité, le conseil municipal décide de créer pour animer le relais Intermédiaire Parents Assistantes Maternelles un poste à mi-temps d’animateur(trice) sous réserve de l’avis favorable du comité technique paritaire et de modifier à cet effet le tableau des effectifs en y insérant au service animation un poste statutaire d’éducateur de jeunes enfants à 17,50/35ème.

 

 

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - EQUIPEMENTS

P 22/23

Délibération n° 162-2007 : Extension des locaux d’accueil au groupe scolaire public : Résultats de l’appel d’offres  -Signature des marchés

Rapporteur : Mr le Maire

A l’unanimité, le conseil municipal,  après avoir entendu le compte rendu de la commission d’appel d’offres des 13 et 21 novembre 2007 qui a décidé d’attribuer les marchés de travaux d’extension des locaux d’accueil au groupe scolaire public de la manière suivante :

Lot n° 1 : Gros Œuvre -  estimation  :  83 000 € HT

Ent. BERNARD       Colpo            77 624,01 € HT – 92 838,32 € TTC

Lot n° 2 : Charpente bois et métallique – estimation : 42 000 € HT

Ent. THETIOT         La Chapelle Caro 33 609,12 € HT – 40 196,50 € TTC

Lot n° 3 : Couverture Zinc – estimation : 8 300 € HT

Ent. JEGO                Pluvigner 8 121,47 € HT – 9 713,28 € TTC

Lot n° 4 : Etanchéité multi couche – estimation : 14 500 € HT

Ent. SEO Etanchéité            Caudan 14 723,89 € HT – 17 609,77 € TTC

Lot n° 5 : Menuiseries extérieures – Aluminium – estimation : 44 000 € HT

Ent. CADORET       Pluneret  44 066,93 € HT – 52 704,05 € TTC

Lot n° 6 : Menuiseries bois – estimation : 19 000 € HT

Ent. THETIOT         La Chapelle Caro 17 331,48 € HT – 20 728,45 € TTC

Lot n° 7 : Cloisons sèches – estimation : 13 700 € HT

Ent. CELTIPLAC   Lanester 12 590,02 € HT – 15 057,66 € TTC

Lot n° 8 : Chapes – Carrelage – Faïence – estimation : 12 300 € HT

Ent. NICOL              Caudan 12 112,39 € HT – 14 486,42 € TTC

Lot n° 9 : Sols souples – estimation : 7 000 € HT

Ent. NICOLAS CHARPENTIER Vannes 7 226,90 € HT – 8 643,38 € TTC

Lot n° 10 : Plafonds suspendus Isolation  – estimation : 2 500 € HT

Ent. COYAC                        Vannes 2 436,26 € HT – 2 913,77 € TTC

Lot n° 11 : Peintures revêtements muraux – estimation : 15 400 € HT

Ent. TREGARO       Cruguel 12 979,71 € HT – 15 523,73 € TTC

Lot n° 12 : Plomberie sanitaires Chauffage VMC – estimation : 52 000 € HT

Ent. THERMOSANIT        Auray 52 242,61 € HT – 62 482,16 € TTC

Lot n° 13 : Electricité – Courants faibles – estimation : 19 000 € HT

Ent. LE MEITOUR             Séné  18 484,28 € HT – 22 107,20 € TTC

 

décide d’autoriser le maire à signer les marchés avec les dites entreprises.

 

Délibération n° 163-2007 : Groupe scolaire public – mise aux normes électricité – définition du besoin.

Rapporteur : Mr le Maire

A l’unanimité, le conseil municipal approuve l’engagement de travaux de mise aux normes électriques des prises et installations dans les classes du groupe scolaire public et l’inscription au budget de la commune d’une dépense prévisionnelle de 15 000 €, et autorise le maire à lancer une procédure adaptée avec publicité pour ces travaux dont l’attribution se fera par le maire dans le cadre de la délégation accordée par le conseil municipal.

 

Délibération n° 164-2007 : Restaurant scolaire :remplacement d’une armoire frigorifique – Définition du besoin.

Rapporteur : Mr le Maire

A l’unanimité, le conseil municipal approuve l’engagement d’une dépense de l’ordre de 3 000 € TTC et son inscription au budget de la commune pour l’achat d’une armoire frigorifique pour le restaurant scolaire et autorise le maire à lancer la consultation des fournisseurs et à attribuer la commande dans le cadre de la délégation accordée par le conseil municipal.

 

 

 

PERSONNEL COMMUNAL

P 27/29

Délibération n° 165 – 2007 : Réforme des catégories C : reclassement de fonctionnaires titulaires : Création d’un poste d’adjoint technique territorial de 1ère classe  - Création de trois postes d’agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles.

Rapporteur : Mme CONTAL

A l’unanimité, le conseil municipal décide au vu de l’avis favorable de la CAP d’approuver à effet du 1er novembre 2007 dans le cadre de la réforme des catégories C les reclassements suivants :

-          pour un agent passage du grade d’adjoint technique de 2ème classe au grade d’adjoint technique territorial de 1ère classe

-          pour trois agents passage du grade d’agent spécialisé des écoles maternelles 2ème classe au grade d’agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles

ainsi que la modification du tableau des effectifs.

Délibération n°166-2007  : Avancement de grade – Création d’un poste d’agent spécialisé principal de 2ème classe des écoles maternelles.

Rapporteur : Mme CONTAL

A l’unanimité, le conseil municipal  décide au vu de l’avis favorable de la CAP d’approuver à effet du 1er novembre 2007 l’avancement de grade d’un agent du service scolaire avec passage du grade d’agent spécialisé de 1ère classe des écoles maternelles au grade d’agent spécialisé principal de 2ème classe des écoles maternelles et la modification du tableau des effectifs induite.

 

Délibération n° 167-2007 : Commune – CCAS : Mise à disposition d’un agent de la commune : Autorisation de signature de la convention.

Rapporteur : Mr le Maire

A l’unanimité, le conseil municipal décide d’approuver les termes de la convention à passer entre le CCAS et la commune pour la mise à disposition de madame Manuella TOLAR, adjoint administratif territorial de 2ème classe titulaire à tems complet, au bénéfice du CCAS de PLUNERET pour la période du 7 janvier 2008 au 6 janvier 2011, d’autoriser la mise à disposition entre la commune de PLUNERET et le CCAS de PLUNERET à titre gratuit, et d’autoriser le maire à signer cette convention qui prendra effet au 7 janvier 2008.

 

MARCHES PUBLICS

P 38

Délibération n° 168-2007 : Compte rendu de la délégation accordée au maire dans le cadre de l’article L 2122-22 4° du CGCT.

 A l’unanimité, le conseil municipal prend acte de la communication faite en séance de l’exercice de la délégation accordée par le conseil au titre de l’article L 2122-22 4° du CGCT en matière de marchés publics par la décision n° 2007/25 : 

Réfection des installations électriques du presbytère confiée à l’entreprise PRESTELEC de PLOEREN pour le montant de 14 969,79 € TTC. La décision a été prise le 19 octobre 2007 et visée en Sous-Préfecture de LORIENT le 22 octobre 2007.

 

 

 

retour page accueil