CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU VENDREDI 9 MARS 2007

ORDRE DU JOUR

 

 

 

1        Séance du  conseil Municipal.                

Approbation du compte rendu du 9 février 2007                                                                                                                              

URBANISME

 

2        Plan Local d'Urbanisme – Contrôle de légalité

Communication du courrier de Mr le Préfet du Morbihan du 21 février 2007   

 

FINANCES        

3       Commission des Finances :

Compte rendu de la réunion du 27 février 2007

3.1       Vote du Compte Administratif 2006                                                     

 Section de fonctionnement : dépenses, recettes

                Section d’investissement : dépenses, recettes

 Restes à réaliser

   3.2       Affectation du résultat de l’année 2006                                                 

3.3       Etat de la dette au 1er janvier 2007                                                       

3.4       Approbation du compte de gestion 2006                                               

3.5       Questions diverses                                                                                

3.6        Dotation Globale d’Equipement 2007.                                                  

 Sollicitation d’un financement au titre de la DGE 2007 pour :

 - Réhabilitation d’un bâtiment à usage associatif à Mériadec

 - Extension des locaux d’accueil au groupe scolaire.

 

MARCHES PUBLICS

 

4        Restaurant scolaire : Marché de restauration 2007/2009

Définition du besoin – Lancement de la procédure                                         

5        Aménagement du centre bourg  -  2ème tranche

Marché EUROVIA – Avenant n° 1                                                                   

 

  

ENFANCE – LOISIRS

 

6        Commission Enfance – Loisirs :

Compte rendu de la réunion du 7 février 2007

6.1       Séjours Eté 2007 proposés par le C.L.S.H. :                                                         

Programme, tarification                                                                          

6.2              Indemnités et vacations des animateurs CLSH et MDJ                     

6.3              Maison des Jeunes – Chantiers jeunes année 2007                                        

Organisation – gratification pour les participants

           

ECONOMIE - EMPLOI

 

7       Mission Locale pour l'Emploi : Bilan 2006 – Point Infos         

 

 

INTERCOMMUNALITE

 

8       Communauté de Communes du pays d'AURAY :

Modifications statutaires :                                                                                

Création d'un pôle de services aux entreprises             

Compétence Tourisme

 

 

ADMINISTRATION GENERALE

 

9       Elections 2007

Préparation de l'organisation des bureaux de vote                                                       

 

 

CONSEIL MUNICIPAL

 

10     Exposition réservée aux jeunes artistes   15 – 23 mars 2003             

-          Courrier de Mr Yannick LE BRIERO du 15 février 2007

-          Courrier de Mr Jean-Jacques MEROUR du 23 février 2007

 

QUESTIONS DIVERSES

 

11 .1    Développement Durable :

 Journée du 7 avril 2007 : nettoyage d'une berge maritime du SAL                           

11 .2    Courrier de Mr BIETRIX au sujet du parrainage des candidats

 à l’élection présidentielle                                                                                 

11.3     Divers                                                                                                                             

 

Relevé des décisions                                                                                            

  

 

Conseil municipal – Séance du 9 février 2007

 

Compte rendu

 

 

 

L’an  deux mille sept, le 9 mars à 20h30, le Conseil Municipal de PLUNERET,

convoqué par courrier en date du 23 février 2007, s’est réuni en séance publique à la Mairie,

sous la présidence de Monsieur Jean Jacques MEROUR, Maire.

Etaient présents :  Mmes BELLEGO, CONTAL et RIO, adjointes, Mmes BAILLY, GALERNE, JACOPIN, JUSTOME, LANGELOTTI, LECOUFFE, LE DORZE et RABILLER, conseillères municipales.

Mr MEROUR, Maire, Mes BILLARD, LE BERRIGAUD, UNTERSINGER et de WIT, adjoints; Mes BOUXIN, CELO, KERDAL, LE BRIERO, LE GUENANFF, LE LABOUSSE, conseillers municipaux.

Etaient  absents : Mmes CHASSING et ROBY-THOREL, conseillères municipales;

Mes AILLOUD et BIETRIX, conseillers municipaux.

Pouvoirs : Mme ROBY-THOREL à Mme RIO; Mr BIETRIX à Mr LE BRIERO.

Nombre de conseillers en exercice : 26  -  Présents : 22 – Pouvoirs : 2 - Votants : 24

Secrétaires de séance : Mmes LANGELOTTI et RABILLER.

 

 

______________________

 

Document remis sur table

 

v     Travaux sur les postes de transformation EDF – Coupures de courant les 21 et 23 mars 2007.

v     Bordereau n° 9 – Election 2007.

Plan de la commune avec découpage des secteurs géographiques par bureau de vote.

 

______________________

 

Monsieur le Maire procède à la vérification du quorum.

Le quorum étant atteint, il ouvre la séance à 20h35.

 

Il donne connaissance des pouvoirs remis par des élus absents à la présente séance.

Deux pouvoirs ont été remis à savoir :

Mme ROBY-THOREL à Mme RIO,  Mr BIETRIX à Mr LE BRIERO.

______________________

 

Secrétariat de séance:

 

Mr le Maire fait appel pour le secrétariat de séance.

Mmes LANGELOTTI et RABILLER se proposent.

Le Conseil approuve à l’unanimité leur désignation.

 

 

 

 

 

Bordereaux supplémentaires

 

Mr le Maire sollicite l’accord du conseil municipal pour l’inscription de deux bordereaux supplémentaires :

- Commission Enfance Loisirs

·        Maison des Jeunes – Chantiers Jeunes année 2007

Organisation – Gratification pour les participants.

 

- Finances

·        Dotation Globale d’Equipement 2007.

Sollicitation d’un financement au titre de la DGE 2007 pour :

- Réhabilitation d’un bâtiment à usage associatif à Mériadec

- Extension des locaux d’accueil au groupe scolaire.

 

A l’unanimité le conseil approuve l’inscription de ces bordereaux supplémentaires à l’ordre du jour de la présente séance ;

Deux notes de présentation des bordereaux sont distribuées aux conseillers.

 

Arrivée en séance de Mr BOUXIN

________________________

 

Mr le Maire informe le conseil municipal qu’il a reçu une lettre en date du 7 février 2007 de Mr BIETRIX qui demande un vote à bulletin secret du conseil sur le parrainage que le maire pourrait accorder à l’occasion des élections présidentielles.

 

Mr le Maire indique qu’il donnera lecture en fin de séance du contenu de cette lettre mais sans émission d’un vote car cette question relève du pouvoir exclusif du maire.

__________________________

 

1°/    Séance du conseil municipal  

      Approbation du compte rendu du 9 février 2007 :

 

 

Mr le Maire soumet au vote du conseil municipal le compte rendu de la séance du 9 février 2007. Ce document a été adressé aux conseillers avec la convocation à la présente séance.

Il demande si le compte rendu appelle des observations ou des corrections.

 

 - Page 18 : Mr BOUXIN indique que son intervention relative à l'organisation de  sorties pédagogiques par le collège est à prendre dans un sens positif.

 

Aucune demande de correction ni aucune autre observation n'étant formulées, Mr le Maire soumet le compte rendu au vote du conseil municipal.

 

Délibération n° 28-2007 :

Par 23 voix, le conseil municipal approuve le compte rendu de la réunion du conseil municipal du 9 février 2007 avec l'observation indiquée en séance.

Mme JACOPIN s'abstient.

 

URBANISME  

 

2°/    Plan Local d’Urbanisme – contrôle de légalité

Communication du courrier de Mr le Préfet du Morbihan du 21 février 2007

 

Extrait du document de travail

 

Suite à la décision du conseil municipal du 18 janvier 2007 d'approuver le Plan Local d'Urbanisme qui intègre les modifications énumérées au point 2 de la dite délibération, la délibération ainsi que deux exemplaires du dossier complet du PLU ont été déposés  en Préfecture le 22 janvier 2007 dans le cadre des formalités consécutives à l'approbation.

 

Par courrier en date du 21 février 2007, reçu en mairie le 23 février 2007, Mr le Préfet informe le maire que compte tenu de la prise en compte des observations qu'il avait formulées par ses courriers des 24 octobre et 13 décembre 2006 il lève les réserves qu'il avait émises sur le PLU approuvé de la commune.

 

S’agissant d’une information, le conseil municipal n’a pas délibéré sur ce bordereau.

 

_____________________________________

 

 

FINANCES

 

3°/ Commission des Finances

 Compte rendu de la réunion du mardi 27 février 2007

 

Présents : M. UNTERSINGER, adjoint délégué, Mme CONTAL, adjointe, Mr BILLARD, adjoint; Mr BOUXIN, conseiller municipal;  Mmes JACOPIN, LANGELOTTI, et ROBY-THOREL, conseillères municipales.

Absents excusés : M. MEROUR, maire; Mr LE BERRIGAUD, adjoint.

Autres présents : Mr FLOURY, directeur général des services, Mlle HUSSARD responsable du service Finances

 

 

3.1    VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006

 

SECTION DE FONCTIONNEMENT

 

Extrait du document de travail

 

Dépenses de fonctionnement

 

Opérations réelles :

 

 

Ä Chapitre globalisé 011 – Charges à caractère général : + 13.21 % / 2005

 

Chapitre 60Ce chapitre comprend les dépenses liées à l’achat de matière et de fournitures non stockées pour permettre le fonctionnement des différents services : + 2.55 % / 2005

 

Cette augmentation résulte :

- du poste énergie électricité              +   5.27 % / 2005

- des combustibles                              + 23.82 % / 2005

- du poste alimentation                      + 3.41 % / 2005

Ä le restaurant scolaire a servi 45 271 repas en 2006. Cela représente 3 773 repas supplémentaires par rapport à 2005.

- des dépenses liées à l’achat de fournitures non stockées par les services techniques d’un montant total de 65 427.39 € : + 4.76 % / 2005

Madame JACOPIN voyant l’évolution du poste combustibles souhaite voir la commune diversifier ses modes de chauffage. La commune devrait choisir des modes de chauffage plus écologiques tel que le bois.  Et, elle parle avec admiration d’un système de ramassage scolaire hippomobile dans une commune voisine.

Chapitre 61 – Ce chapitre comprend notamment : + 26.53 % / 2005

- toutes les interventions réalisées par des prestataires extérieurs sur les bâtiments communaux, sur du matériel communal, sur la voirie dans le cadre du programme quinquennal …

- les contrats de maintenance annuel

- les primes d’assurance pour les bâtiments et les véhicules communaux

Chapitre 62On retrouve dans ce chapitre : + 27.88 % / 2005

- les frais divers tels que des honoraires des géomètres, de la DDE, du commissaire enquêteur (PLU)

- les frais liés aux contentieux 

- les frais de publication (bulletin municipal, bloc note)

- les frais de réception (inauguration de la chapelle de Ste Avoye)

Ce chapitre comprend également toutes les dépenses de fonctionnement du CLSH, du sport loisirs, de la maison des jeunes.

               

Ä Chapitre globalisé 012Ce chapitre correspond aux charges de personnel  + 7.13 % / 2005           

Au 31/12/2006, il y a 38 agents communaux :

- 36 agents titulaires ou stagiaires

- 1 agent en Contrat Emploi Consolidé (CEC)

- 1 apprenti

Le montant total de la rémunération des agents                                                     707 976.25 €

Le montant total des cotisations aux différents organismes sociaux et de retraite            314 348.32 €  

Les charges de personnel représentent 40.58 % des dépenses réelles de fonctionnement.

 

 

Ä Chapitre globalisé 014Il s’agit du reversement au CCAS d’un tiers de la somme perçue sur le compte 7363 – impôts sur les spectacles.                  

 

 

Ä Chapitre 65Ce chapitre comprend :

- les indemnités des élus                                                                                           88 557.81 €

- les différentes participations intercommunales (annexe n° 2 bis)

- la subvention de fonctionnement versée au CCAS

- les subventions versées aux associations communales                                            25 707.00 €

- les subventions versées aux écoles dans le cadre des contrats d’associations      133 774.92 €

 

 

Ä Chapitre 66Il s’agit notamment du remboursement des intérêts des emprunts contractés par la commune et de l’écriture relative aux ICNE – intérêts courus non échus.

 

Ä Chapitre 67 – émission de mandats pour annuler les titres de recette des années antérieures.

Opérations d’ordre :

 

Ä Chapitre de rattachement 042 : opération d’ordre de transfert entre sections : Il s’agit des écritures passées pour sortir les biens de l’inventaire (comptes 675 et 676) et de l’écriture relative à la dotation aux amortissements pour la période du 01/01/2006 au 31/12/2006 (compte 6811).

 

 Le taux de réalisation des dépenses réelles de fonctionnement permet de mesurer l’écart entre dépenses prévues et dépenses effectivement réalisées. Il est de 95.39 % sur 2006.

 

Recettes de fonctionnement

Opérations réelles :

 

Ä Chapitre 013Il s’agit des remboursements de salaires que la commune perçoit :

- suite à des arrêts maladie des agents communaux

- dans le cadre du contrat emploi consolidé.

 

Ä Chapitre 70Ce chapitre correspond aux recettes encaissées par les différents services communaux : + 10.95 % / 2005

Cette augmentation résulte notamment des recettes :

- de la régie cantine    98 659.43 €      + 10.21 % / 2005

- de la régie CLSH      69 632.68 €     +   7.65 % / 2005

 

Ä Chapitre 73Ce chapitre comprend :

- les contributions directes (compte 7311) c’est – à – dire les produits liées à la taxe d’habitation, à la taxe foncière sur les propriétés bâties et à la taxe foncière sur les propriétés non bâties pour un montant total de 1 393 836 €

- le reversement de la taxe professionnelle par la Communauté de Communes du Pays d’Auray : 372 877.55 €            

- la taxe de séjour et les droits de mutation.

 

Ä Chapitre 74Ce chapitre comprend

- les dotations perçues par la commune telles que :

Äla DGF – Dotation Globale de Fonctionnement  + 1.67 % / 2005            562 408.00 €

Äde la dotation nationale de péréquation                                                    143 231.00 €

ainsi que les compensations perçues au titre des exonérations                               65 243.00 €

Äla dotation de l’INSEE suite au recensement de population de 2006           7 597.00 €

 

- les subventions du Conseil Général :

Äpour le transport scolaire des primaires 2005/2006                                                     153.18 €

Äpour le fonctionnement du RASED                                                                   152.00 €

Äpour l’achat des ouvrages de la bibliothèque : 2005 et 2006                        3 050.00 €

Äpour le programme quinquennal : 2004 et 2005                                           6 473.90 €

Äpour l’aménagement de la Terre Rouge                                                      14 520.00 €

- la participation de PLUMERGAT à la gestion de Mériadec de 2005                   34 614.70 €

- la participation des communes aux frais de fonctionnement de l’école publique   4 001.25 €

- la participation de la Poste au fonctionnement de l’agence postale                       4 800.00 €

- la participation de la CAF dans le cadre du contrat enfance / contrat temps libre 2005 et des prestations de services                                                                                             81 908.02 € 

- la participation des familles à l’école de musique d’Auray à hauteur de 60 % (18 enfants d’inscrits).

 

Il est à noter que la commune a perçu également la subvention de l’Etat d’un montant de 400.00 € suite à l’acquisition des terminaux de paiement électronique.

 

Ä Chapitre 75Il s’agit des loyers encaissés sur les logements communaux, le local mis à la disposition de l’ONF, le presbytère, la classe mobile Ecole St Joseph et sur les locations des salles communales.

 

Ä Chapitre 76Produits financiers : Il s’agit des intérêts des parts sociales versées par le Crédit Agricole

 

 

Ä Chapitre 77Produits exceptionnels :

- compte 773 – mandats annulés – Emission de titres de recette lorsqu’il faut annuler des mandats émis au cours des exercices précédents.

 

- compte 775 – produits des cessions d’immobilisations – reprise de la tondeuse et vente de parcelles de terrain

 

- compte 7788 – remboursement des sinistres par les assureurs suite aux différents sinistres enregistrés.

Opérations d’ordre :

 

Ä 721 – Production immobilisée incorporelle – écriture relative aux travaux en régie réalisés au cours de l’exercice par les employés des services techniques (voirie / bâtiment)

 

Conclusion : La section de fonctionnement fait apparaître un excédent de fonctionnement d’un montant de 474 574,83 € au 31/12/2006.

 

 

Mr BOUXIN fait une remarque générale sur le compte-rendu de la commission des Finances, qui selon lui, ne reprend pas toutes les remarques faites par les membres de la commission.

Mme JACOPIN considère aussi que le compte rendu ne reflète pas davantage les échanges en commission.

 

Mr UNTERSINGER répond qu’il n’est pas possible de tout reprendre, pour autant, l’essentiel est repris.

 

Mr BOUXIN intervient au sujet des contributions directes. Il remarque que la commune de PLUNERET a les taux d'imposition les plus élevés du pays d'AURAY. Il indique avoir demandé en commission de faire la part de l’augmentation du produit des impôts imputable à la hausse décidée des taux d’imposition, de celle imputable aux augmentations naturelles liées aux constructions neuves.

Il ajoute avoir souvent relancé la demande d’une étude prospective.

Il constate des recettes importantes, mais il considère que les deux hausses d’impôts locaux faites sur deux ans ne sont pas forcément évidentes au regard des chiffres.

Il regrette que ses remarques n’aient pas été suffisamment développées dans le compte-rendu de la commission.

 

Mr UNTERSINGER considère que le conseil a eu raison d’augmenter les taux d’imposition.

 

Mr BOUXIN ajoute qu’à l’évidence, il y a des recettes naturelles qui se constituent et dont on n’a pas tenu compte dans la réflexion.

 

Mr UNTERSINGER répond qu’il en a été tenu compte et que dans l’attente de leurs effets, il fallait disposer de moyens financiers.

 

SECTION D’INVESTISSEMENT

 

Dépenses d’investissement

 

Extrait du document du travail

Opérations réelles :

 

Dépenses d’équipement

 

Ä Chapitre 204 – subventions d’équipement versées : Ce chapitre est destiné à retracer l’ensemble des subventions d’équipement versées par la commune à des tiers, notamment le syndicat d’électrification pour les extensions de réseaux électriques sur la commune.

 

Ä Les dépenses d’investissements détaillées par opération :

 

Opération 011 : Les acquisitions de terrains réalisés en 2006 sont les suivantes :

 

 

lieu – dit

parcelles n°

 montant

acquisition gratuite

route de Ste Avoye

ZX 141

                343,93 €

acquisition gratuite

Loch 2

 

                389,00 €

acquisition

rue Marie Curie / côté église

AK 300 / 302 / 304 / 314 / 315 / 316

             6 622,94 €

acquisition

La Villeneuve

ZS 170

             1 156,00 €

acquisition

La Villeneuve

ZS 172

             3 340,50 €

acquisition

Kernitra

AK 162 / 164

             2 847,00 €

TOTAL

           14 699,37 €

 

 

Opération 012 - Les dépenses relatives à l’aménagement du centre bourg d’un montant total de 335 118.26 € correspondent au solde de la tranche 1, au paiement de la 2ème tranche – rue Georges Cadoudal ainsi qu’aux honoraires de la DDE.

 

Opération 013 – Les biens acquis au cours de l’exercice 2006 pour un montant de 92 849.99 €, sont les suivants :

- une tondeuse à plateau pour les services techniques

- du matériel informatique pour l’école publique, le CSLH, la maison des jeunes, la mairie (ordinateurs portables)

- du mobilier pour la petite salle du restaurant scolaire, pour la bibliothèque, pour la maison des jeunes

- et différents biens tels que les cases du columbarium, du matériel pour l’école publique, les panneaux de signalisation, les illuminations de noël ...

 

Opération 014 – Les dépenses sur les bâtiments communaux, d’un montant total de 132 840.33 €, correspondent aux travaux suivants :

- extension des services techniques

- revêtement mural du restaurant scolaire

- installation de l’ADSL à l’école publique

- construction d’un bloc sanitaire à la maison des jeunes

 

Opération 016 : Les dépenses relatives aux travaux de voirie, d’un montant total de 264 519.54 €, sont les suivantes :

- les nouvelles voies de desserte (travaux et honoraires de la DDE)

- l’aménagement des trottoirs de la rue de Ste Avoye

- l’aménagement de la voie d’accès à la maison de l’enfance / La Villeneuve

- la rénovation du court de tennis de Lanriacq

- l’arrosage intégré au stade de Mériadec

- les travaux de voirie route de Kervingu, route de Ste Avoye …

 

Opération 017 : les dépenses liées à la construction de la maison de l’enfance sont de 559 437.87 €. Les travaux devraient se terminer vers mars / avril 2007.

 

Le taux de réalisation des dépenses d’équipement permet de mesurer l’écart entre dépenses prévues et dépenses effectivement réalisées. Ce taux a été de 47.32 % en 2006.

Tous les investissements prévus au budget primitif n’ont pas été réalisés. Ce décalage peut être dû aux retards de calendrier, aux opérations retardées comme pour le bâtiment associatif à Mériadec, à la non réalisation de certaines opérations envisagées …

Dépenses financières

 

Ä Chapitre 10 – Il s’agit du reversement de la taxe locale d’équipement (TLE) perçue par la commune au Syndicat Mixte Auray Belz Quiberon à hauteur d’un tiers de la somme perçue : 50 657.50 €.

 

 

Ä Chapitre 16 – Ce chapitre comprend notamment :

- compte 1641 - le remboursement du capital des emprunts pour un montant de 248 553 €

 

- compte 16875 – suite aux emprunts souscrits par le SIAGM pour PLUNERET, la commune doit prendre en charge le remboursement du capital de l’état de la dette au 1er janvier de l’année soit 10 226.09 €. Les intérêts sont pris en charge en dépenses de fonctionnement au 66111 – intérêts des emprunts.

 

Opérations d’ordre :

 

Ä Chapitre de rattachement 040 : Ce chapitre reprend les écritures relatives aux travaux en régie, travaux réalisés par le personnel des services techniques durant l’année en cours.

2313 – travaux en régie – bâtiments            18 694.97 €

2315 – travaux en régie – voirie                   10 533.86 €

 

 

Ä Chapitre de rattachement 041 : Ce chapitre recense les écritures liées à l’intégration des travaux effectués par le SIAGM et le syndicat d’électrification.

 

 

 

Recettes d’investissement

Opérations réelles :

 

- Recettes d’équipement

 

 

Ä Chapitre 13 – Ce chapitre recense la participation du club de tennis suite à la construction du club house ainsi que toutes les subventions d’équipement perçues par la commune au cours de l’exercice budgétaire et versées par l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général, la CAF dans le cadre des opérations en cours :

 

opération

montant

012

aménagement du centre bourg

67 951,59 €

013

acquisition de matériel

  3 175,00 €

014

Travaux sur bâtiments communaux

13 380,00 €

016

Travaux de voirie

68 276,89 €

017

Maison de l'enfance

44 835,00 €

TOTAL

197 618,48 €

 

 

 

 

Ä Chapitre 16 – Il s’agit de la fin du déblocage de prêt contracté en septembre 2005 :

- pour l’aménagement du centre bourg         300 000 €

- et pour la maison de l’enfance                    486 000 €

 

 

- Recettes financières

 

Ä Chapitre 10Ce chapitre comprend :

 

- compte 10222 - l’Etat rembourse aux collectivités une partie de la TVA que la commune a payée sur les dépenses d’investissement de l’année n-2 : 60 768.00 € (par rapport aux dépenses de 2004) 

 

- compte 10223 – la taxe locale d’équipement perçue et qui permet de couvrir les dépenses d’équipement liées à l’urbanisation : 184 594.00 €

 

- compte 1068 – excédent de fonctionnement capitalisé : il s’agit de l’écriture relative à  l’affectation du résultat de fonctionnement de l’exercice 2005 : 701 007.94 € (délibération du 16/02/2006).

Opérations d’ordre :

 

Ä Chapitre de rattachement 040 : Il s’agit des écritures passées pour sortir les biens cédés de l’inventaire et des écritures relatives à la dotation aux amortissements pour la période du 01/01/2006 au 31/12/2006

 

Ä Chapitre de rattachement 041 : Ce chapitre recense les écritures liées à l’intégration des travaux effectués par le SIAGM et le syndicat d’électrification

 

 

Conclusion : La section d’investissement fait apparaître un excédent d’investissement de 233 172.81 €  au 31/12/2006.

 

Présentation des restes à réaliser (RAR) de la section d’investissement de l’année 2006

 

Les restes à réaliser correspondent :

- en dépenses : aux dépenses engagées non mandatées au 31 décembre de l’exercice

- en recettes : aux recettes certaines n’ayant pas donné lieu à émission d’un titre de recettes.

 

Il n’y a pas de restes à réaliser au titre des opérations d’ordre, en dépenses comme en recettes.

Le remboursement de l’annuité d’emprunt en capital, qui constitue une dépense obligatoire, ne peut s’inscrire en restes à réaliser.

Les restes à réaliser doivent être repris dans le budget de l’exercice suivant.

 

1)      Restes à réaliser en dépenses d’investissement

 

opération

libellé

Article

RAR CA 2006

011

acquisition de terrains

2111

              118 725,00 €

 

 

 

 

012

aménagement du bourg

2033

                 1 000,00 €

012

aménagement du bourg

2315

               51 690,00 €

 

 

 

 

013

acquisition de matériel

2184

               28 933,00 €

013

acquisition de matériel

2188

                 9 717,00 €

 

 

 

 

014

travaux sur bâtiments communaux

2031

                    435,00 €

014

travaux sur bâtiments communaux

2033

                 3 000,00 €

014

travaux sur bâtiments communaux

2184

                 3 000,00 €

014

travaux sur bâtiments communaux

2313

              190 532,00 €

 

 

 

 

016

travaux de voirie

2031

                 5 000,00 €

016

travaux de voirie

2033

                 2 500,00 €

016

travaux de voirie

2315

              344 681,00 €

 

 

 

 

017

maison de l'enfance

2313

              406 196,00 €

 

           1 165 409,00 €

 

                                                                          

2) Restes à réaliser en recettes d’investissement

 

opération

Libellé

 

Article

RAR CA 2006

organisme payeur

012

aménagement du centre bourg

 

1322

 52 260,00 €

 Conseil Général

012

aménagement du centre bourg

 

1323

  64 802,00 €

 Conseil Régional

 

 

 

 

 

 

016

travaux de voirie

nouvelles dessertes

1323

   8 857,00 €

 Conseil Général

016

travaux de voirie

Lann Guerban

1323

  7 622,00 €

 Conseil Général

016

travaux de voirie

nouvelles dessertes

1341

  6 172,00 €

 DGE

016

travaux de voirie

travaux de sécurité routière

1341

  5 784,00 €

 DGE

 

 

 

 

 

 

017

maison de l'enfance

 

1323

85 103,00 €

Conseil Général

017

maison de l'enfance

 

1341

17 665,00 €

DGE

017

maison de l'enfance

RAM

1328

39 911,00 €

CAF

017

maison de l'enfance

LAEP

1328

31 929,00 €

CAF

 

 

TOTAL

 

 320 105.00 €

 

 

 

Le montant de la trésorerie au 31 décembre 2006 est de 406 364.84 €. En outre, suite au placement de trésorerie effectué auprès de DEXIA, la commune dispose encore à ce jour d’un montant de  150 000 € pour financer les travaux liés à l’aménagement du centre bourg et à la maison de l’enfance.

 

Monsieur BOUXIN souligne la faiblesse des recettes d’investissement par rapport aux dépenses d’investissement.

Il lui est précisé que certaines subventions ont été notifiées au cours de l’année 2006 et par conséquent elles apparaîtront dans le budget primitif de 2007.

Monsieur BOUXIN précise également que la commune devra supporter des coûts de fonctionnement induits liés à la construction de nouveaux bâtiments.

Il considère que la commune prend des risques en engageant autant de projets importants qui peuvent rendre impossible la réalisation d’autres investissements nécessaires. Il reconnaît néanmoins que la commune a réalisé des projets très utiles tout en maintenant la dette à un niveau acceptable.

 

Mr BOUXIN indique avoir en commission fait observer la réalité des chiffres concernant la construction de la Maison de l’Enfance. Il précise qu’un financement par subventions avait été à l’origine indiqué à hauteur de 70 %, alors qu’en réalité les subventions interviennent pour un montant moins important.

 

Mme CONTAL rappelle le choix qui avait été fait de solliciter moins sur ce dossier pour favoriser le financement sur d’autres dossiers tel celui du centre bourg.

 

Mr BOUXIN considère que la différence entre le total des dépenses d’investissement et celui des recettes d’investissement est importante. Il reconnaît que la période actuelle est moins favorable au subventionnement que par le passé, mais pour autant la commune n’a pas obtenu un taux de participation maximal.

 

Mr UNTERSINGER informe qu’en l’état actuel les subventions notifiées pour la maison de l’enfance représentant un pourcentage de 40.89 % auquel il faut ajouter le prêt CAF à taux zéro et la subvention pour l’équipement intérieur.

Il ajoute que tout le monde regrette en effet qu’il n’y ait pas plus de subventions. S’adressant à Mr BOUXIN, il lui indique que son propos conforte le conseil sur le bienfait d’avoir augmenter les taux d’imposition car la commune ne peut pas perdre sur tous les plans.

 

Mr BOUXIN ajoute que la question est à poser sur le plan intercommunal. Il considère qu’un projet  comme celui de la Maison de l’Enfance aurait dû être engagé dans un cadre intercommunal, considérant le coût réparti sur plusieurs exercices.

 

Mr UNTERSINGER répond que le CLSH connaît un réel succès avec les seuls enfants de Pluneret. Si le projet avait été porté par l’intercommunalité, cela aurait impliqué d’accueillir de plus en plus d’enfants des communes extérieures.

Il précise aussi qu'aux subventions, il conviendra d'ajouter la récupération de la TVA.

 

Mr BILLARD rappelle à ce propos, ce qui s’est passé à Auray pour la crèche des Petits Calins. Il indique que la commune d’Auray était partie au départ sur un projet intercommunal. En fait, l’occupation de la crèche est complète avec les seuls enfants d’Auray. Il ajoute que beaucoup de parents viennent à Pluneret parce qu’il y a un éventail large de propositions de services pour les enfants. Plusieurs décisions de constructions découlent de cela.

 

Mme CONTAL considère que si certains domaines se justifient dans un  cadre intercommunal, il est normal que pour d'autres  chaque commune dispose des mêmes structures.

 

Mme JACOPIN dit que tous ces propos ont été tenus lors de la réunion de la commission, mais n’ont pas été repris. C’est la raison, à son avis, pour laquelle Mr BOUXIN a été obligé de les répéter.

 

Pour Mr UNTERSINGER, la commission des Finances a quoi qu’il en soit approuvé à l’unanimité le compte administratif 2006.

 

Mr le Maire sort de la salle et confie la présidence de l’assemblée à Mme BELLEGO, 1ère adjointe, pour procéder au vote du compte administratif.

 

Délibération n° 29 – 2007

Par 21 voix, le conseil municipal approuve le compte administratif 2006 de la commune.

Mr BOUXIN et Mme JACOPIN s'abstiennent.

Mr MEROUR, maire, qui s'est retiré de l'assemblée, ne participe pas au vote.

 

______________________________

 

Mme CONTAL fait observer que les abstentions exprimées ne peuvent être en rapport avec le vote du compte administratif puisque la commission des finances l’a voté à l’unanimité. Les élus qui se sont abstenus étaient présents à cette commission.

 

Mr BOUXIN répond que la présentation du vote de la commission n’a pas été assez clairement exprimée.

 

 

3.2    AFFECTATION DU RESULTAT DE L’ANNEE 2006

 

Extrait du document de travail.

 

La détermination des résultats s’effectue à la clôture de l’exercice, au vu du compte administratif.

 

Le résultat de la section de fonctionnement apparaissant au compte administratif, sur lequel porte la décision d’affectation, est le résultat constaté à la clôture de l’exercice.

 

Le résultat est constitué par le résultat comptable de l’exercice augmenté du résultat reporté à la section de fonctionnement du budget du même exercice (résultat cumulé).

 

Le solde d’exécution d’investissement fait l’objet d’un simple report en section d’investissement (ligne codifiée 001).

 

 

 

section de fonctionnement

 

Recettes

 3 074 179,63 €

Dépenses

 2 599 604,80 €

Excédent brut de l'exercice 2006

    474 574,83 €

 

 

Excédent antérieur reporté

                 -  

 

 

Excédent brut cumulé de fonctionnement

    474 574,83 €

 

 

section d'investissement

 

Recettes

 2 178 527,12 €

Dépenses

 1 945 354,31 €

excédent de l'exercice 2006

    233 172,81 €

 

 

Déficit d'investissement reporté

    184 958,56 €

 

 

Excédent d'investissement reporté sur 2007

      48 214,25 €

 

 

RAR en dépenses au CA 2006 repris au BP 2007

 1 165 409,00 €

RAR en recettes au CA 2006 repris au BP 2007

    320 105,00 €

Besoin d'autofinancement sur RAR

    845 304,00 €

 

L’affectation du résultat doit couvrir en priorité le déficit d’investissement et le besoin de financement des restes à réaliser.

 

Excédent de fonctionnement cumulé                                                474 574.83 €             

Excédent d’investissement cumulé                                                     48 214.25 €

 

Besoin de financement des RAR                                                        845 304.00 €

 

Pour couvrir partiellement le besoin de financement des RAR, il est possible d’affecter le résultat de l’année 2006 de la façon suivante :

- au 1068 – excédent de fonctionnement capitalisé                          474 574.83             

 

Délibération n° 30 – 2007

A l’unanimité, les membres de la commission des finances proposent d’affecter le résultat de la section de fonctionnement de l’exercice 2006 de la façon suivante :

Section d’investissement :

1068 – excédent de fonctionnement capitalisé                               474 574.83 €

 

 

3.3    Etat de la dette au 1er janvier 2007

 

Extrait du document de travail

 

 

montant du
capital
restant dû

Annuité au 01/01/n

 

montant de
 la
dette / habitant

 

nombre d'emprunts
qui se terminent

capital

intérêts

total

 

population

au 01/01/2007

  3 805 919,29 €

  284 771,36 €

      157 308,15 €

  442 079,51 €

 

       826,12 €

4607

au 31/12/2007

2

au 01/01/2008

  3 521 147,93 €

  248 470,59 €

      144 472,27 €

  392 942,86 €

 

       764,30 €

 

au 31/12/2008

1

au 01/01/2009

  3 272 677,34 €

  257 288,96 €

      132 953,40 €

  390 242,36 €

 

       710,37 €

 

au 31/12/2009

0

au 01/01/2010

  3 015 388,38 €

  267 785,51 €

      121 150,65 €

  388 936,16 €

 

       654,52 €

 

au 31/12/2010

1

au 01/01/2011

  2 747 602,87 €

  277 204,76 €

      108 836,57 €

  386 041,33 €

 

       596,40 €

 

au 31/12/2011

1

 

 

Le capital restant dû au 1er janvier 2007 est donc de 3 805 919,29 €.

Pour l’année 2007, le montant du remboursement en capital des emprunts est de 284 771,36 € et le montant du remboursement des intérêts des emprunts est 157 30,15 €.

 

 

3.4    APPROBATION DU COMPTE DE GESTION 2006

 

Extrait du document de travail.

Le compte de gestion est édité par les services du Trésor Public et retrace les résultats de la gestion du comptable public.

Le compte administratif doit être en conformité avec le compte de gestion.

La vérification a été faite par les services de la mairie – aucune différence n’a été remarquée.

 

Les membres de la commission approuvent le compte de gestion.

 

Mr BOUXIN demande si la Perception d’Auray a été interrogée sur la nécessité d’amortir les subventions d’équipement.

Mr  UNTERSINGER répond que le temps entre la commission et le conseil a été trop court pour prendre ce contact.

Mr le Maire indique qu’il y a bien obligation d’amortir les subventions d’équipement mais pour celles versées par la commune. C’est le cas, par exemple pour les subventions au syndicat d’électrification.

Il ajoute que l’idée en arrière plan est sans doute de pousser progressivement les communes à autofinancer leurs investissements.

 

Délibération n° 31– 2007

Sur proposition de la commission des finances réunie le 27 février 2007 et après vérification par les services de la concordance des comptes le conseil municipal décide par 23 voix d'approuver le Compte de Gestion 2006 du comptable public.

Mr BOUXIN s'abstient.

 

 

3.5    QUESTIONS DIVERSES

 

Enfants scolarisés dans les établissements publics extérieurs du 1er degré :

Fixation d’un tarif commun.

 

Extrait du document de travail

Il existait un accord tacite entre les communes du canton d’AURAY pour une prise en charge par les communes des enfants scolarisés dans les écoles publiques extérieures.

Un forfait avait été fixé à 152.45 € par enfant et n’a jamais été revalorisé.

Les communes principalement concernées sont : AURAY, BRECH, LE BONO, PLUNERET et STE ANNE D’AURAY.

Après échanges entre les maires, il est proposé de retenir (à charge de réciprocité) les tarifs suivants :

- élèves de maternelle                        650.00 €

- élèves du primaire                           200.00 €

 

Pour mémoire, le coût d’un élève pour le public à PLUNERET en 2006 est le suivant :

- élève de maternelle                          681.08 €

- élève du primaire                             262.27 €

 

Il est proposé d’appliquer ce tarif pour l’année scolaire 2006/2007.

Mme RABILLER demande si cela s'applique qu'entre les écoles publiques.

Mr le Maire lui répond qu'il en est bien ainsi.

 

Délibération n° 32 – 2007

A l'unanimité, le conseil municipal, sur proposition de la commission des finances réunie le 27 février 2007, décide de fixer, suite à l'accord établi entre les maires des communes de AURAY, BRECH, LE BONO, PLUNERET et Sainte ANNE d'AURAY, à partir de l'année scolaire 2006/2007 la participation aux dépenses de fonctionnement de l'école publique :

-         à 650 € par élève de maternelle

-         à 200 € par élève de primaire

pour les élèves  :

- de communes extérieures scolarisés au groupe scolaire public de la commune de PLUNERET et cela quelle que soit la commune extérieure concernée,

-  de la commune de PLUNERET scolarisés dans des établissements du 1er degré de communes extérieures et cela quelle que soit la commune concernée.

 

 

3.6                Dotation Globale d’Equipement 2007.

Sollicitation d’un financement au titre de la DGE 2007 pour :

- Réhabilitation d’un bâtiment à usage associatif à Mériadec

- Extension des locaux d’accueil au groupe scolaire.

 

 

Le conseil municipal ayant approuvé à l’unanimité en début de séance l’inscription de ce bordereau supplémentaire à l’ordre du jour de la présente séance, Mr le Maire le soumet à la délibération du conseil.

 

Note remise aux conseillers

Le conseil est invité à délibérer sur l'autorisation  à donner au maire de solliciter un financement au titre de la DGE 2007 – Dotation Globale d'Equipement- pour deux projets :

-         N° 1 : Réhabilitation d'un bâtiment à usage associatif à Mériadec

-         N° 2 : Extension des locaux d'accueil au groupe scolaire public

Les deux dossiers sont classés par ordre de priorité car la commune ne peut déposer que deux demandes avec classement.

Il est précisé que le dossier n° 1 a été déposé une première fois en 2006. Il n'a pas été retenu au titre de la DGE 2006. Pour autant, il est possible de le représenter au titre de 2007 dans la mesure où les travaux n'ont pas été engagés, ce qui est le cas.

 

Un dossier n° 2 concernant l'extension des locaux d'accueil au groupe scolaire public peut en outre être déposé toujours au titre de 2007.

 

Le taux de subvention 2006 était pour PLUNERET de 25 % avec un plafond de dépense subventionnable fixé à 250 000 € HT. Ces conditions sont maintenues en 2007 pour chacun des deux dossiers à présenter.

 

 

 

Délibération n° 33 – 2007

Après avoir accepté l'inscription de ce bordereau supplémentaire à l'ordre du jour de la séance, le conseil municipal décide à l'unanimité d'autoriser le maire à représenter au nom de la commune le dossier de demande de subvention au titre de la Dotation Globale d'Equipement 2007, avec ordre de priorité 1, pour le projet de construction d'un bâtiment à usage associatif à Mériadec. La subvention sollicitée est au taux de 25 % sur une dépense subventionnable de 250 000 € HT.

 

 

Délibération n° 34 – 2007

Après avoir accepté l'inscription de ce bordereau supplémentaire à l'ordre du jour de la séance, le conseil municipal décide à l'unanimité d'autoriser le maire à solliciter auprès de l'Etat une subvention au titre de la Dotation Globale d'Equipement 2007, avec ordre de priorité 2, pour les travaux d'extension des locaux d'accueil au groupe scolaire public. La subvention sollicitée est au taux de 25 % sur une dépense subventionnable de 250 000 € HT.

 

MARCHES PUBLICS

 

4°/    Restaurant scolaire – Marché de restauration 2007/2009

         Définition du besoin – Lancement de la consultation.

 

Extrait du document de travail

 

Il est rappelé au conseil municipal qu'en séance du 12 juillet 2005 celui ci a au terme d'une procédure adaptée lancée le 29 avril 2005 décidé de retenir comme offre économiquement la meilleure celle de la société API Restauration de VANNES pour l'attribution du marché de restauration scolaire 2005/2007. le marché dont API restauration est titulaire arrivant à échéance le 31 août 2007 il a lieu de définir  le besoin  à satisfaire au delà du 1er septembre 2007, la durée du nouveau marché et d'autoriser le maire à lancer la procédure de consultation.

 

Le mode de fonctionnement du service de restauration scolaire en place depuis quelques années ayant donné satisfaction, il est proposé au conseil de définir le besoin à satisfaire sur les mêmes bases que celles arrêtées en 2005  et fixées de la manière suivante :

 

Marché public de restauration communale

Objet : Fourniture et élaboration de repas sur place pour la restauration communale

 

Missions de l'entreprise :

Missions à assurer par le futur titulaire du contrat :

-         élaboration des menus

-         achat des denrées alimentaires et gestion des stocks

-         fabrication des repas par le personnel de l'entreprise dans la cuisine de la commune

-         organisation d'animations thématiques auprès des rationnaires

-         respect et suivi des règles d'hygiène

-         contrôle, entretien et bon fonctionnement du matériel mis à disposition par la commune

-         fourniture et entretien du linge de travail de son personnel

-         formation continue du personnel du titulaire

 

Organisation du service :

 

Catégories de rationnaires et effectifs moyens :

Le restaurant scolaire accueille à titre indicatif

-         Jours de classe : pour le déjeuner le lundi, mardi, jeudi et vendredi.

enfants des classes maternelles et élémentaires des deux écoles du bourg

                                             effectif moyen/jour : 250/270

personnel communal y compris le personnel du restaurant scolaire :

                     effectif moyen/jour : 22

-         Mercredis hors vacances scolaires :

enfants du Centre de Loisirs :                             effectif moyen/jour : 50

personnel d'encadrement du CLSH :                  effectif moyen/jour :   6

                        personnel communal y c personnel de service : effectif moyen/jour : 10

-         Vacances scolaires : enfants du Centre de Loisirs Sans Hébergement 

vacances de février, Pâques et Toussaint : effectif moyen/jour : 40

vacances d'été : effectif moyen/jour : 80                 

 

Organisation du service :

 

            Le cahier des charges informera les candidats  de l'organisation du service de restauration en double-service et qu'ils devront pouvoir s'adapter en cas de changement de cette organisation du fait de l'évolution des effectifs.

            Les candidats seront de fait interrogés sur leurs capacités et leurs moyens en terme de conseil, et d'étude en cas de besoin pour l'amélioration du service.

 

Elaboration des menus :

 

            Les menus seront élaborés avec le concours d'une diététicienne de l'entreprise titulaire.

Délai de présentation des menus à la commune : un mois avant la période considérée

            Périodicité des menus proposés à l'avis de la commune : deux mois

Condition particulière : A l'occasion de Noël, un repas amélioré sera proposé. Il sera facturé au prix normal.

 

Structure des repas :

 

            La structure type de repas suivante sera proposée :

 un hors d'œuvre ou une entrée chaude

                                    un plat protidique

                                    un légume ou un féculent d'accompagnement

                                    un fromage ou un produit laitier

                                    un dessert

                                    pain

                                    eau

 

En outre :

-         le pain restera fourni par la commune qui en assure directement la commande et la charge,

-         dessert : prioritairement fruits de saison. Les pâtisseries seront réalisées sur place.

 

 

 

 

 

Animation :

 

-         repas à thèmes : demandés, contenus à l'initiative du titulaire, après avis préalable de la commission

-         demande complémentaire aux candidats : investissement sous forme libre en terme d'animation.

ex : atelier de découverte des sens en liaison avec les écoles …

 

Personnel de l'entreprise :

     

La mise à disposition du personnel de l'entreprise se fera selon les conditions suivantes :

-         mise à disposition exclusive et permanente du cuisinier,

-         remplacement immédiat du cuisinier (maladie, formation …),

-         blanchissage du linge à charge de l'entreprise,

-         si problème, remplacement du cuisinier à la demande de la commune.

 

Répartition des charges commune/entreprise :

 

            Proposition de répartition des charges entre la commune et le titulaire :

 

Désignation des charges

   Commune

  Titulaire

A – Locaux et matériels :

- locaux de préparation, stockage, restauration : entretiens,

   réparations

- fluides et énergies (eau, gaz, électricité)

- téléphone : abonnement

                     consommation

- Internet haut débit : abonnement

                                  consommation

- matériel et mobilier : cuisine, salle de restauration, laverie …

 

X

 

X

 

 

 

 

X

 

 

 

 

X

X

X

X

B/ Hygiène, propreté (selon réglementation) :

- nettoyage des locaux, du matériel et du mobilier

- nettoyage quotidien cuisine

- enlèvement ordures, emballages, huiles usagées

- évacuation des eaux grasses

- désinsectisations, dératisations

- fournitures tenues du personnel communal

- entretien du linge de cuisine

- fourniture et blanchissage des tenues du personnel du titulaire

- contrôle du respect des règles d'hygiène

- fourniture des produits d'entretien et lave vaisselle

 

X

 

 

X

X

X

X

 

X

 

 

X

X

 

 

 

 

X

X

X

C/ Contrôles bactériologiques :

Contrôles bactériologiques réglementaires et obligatoires

 

 

        X

D/ Personnel :

- gestion, recrutement, paiement du personnel de service

- gestion, recrutement, paiement du personnel du titulaire

 

          X

 

 

        X

E/ Denrées alimentaires :

- commande, approvisionnement et fabrication des repas

- contrôle et règlement des factures de denrées

- commande et règlement du pain

 

 

 

X

 

X

X

F/ Services et surveillance :

- service à table

- surveillance encadrement des enfants

- fixation des tarifs facturation des repas suivi du recouvrement

- validation et contrôle de l'accès des rationnaires

 

X

X

X

X

 

G/ Divers :

- responsabilité civile du titulaire

- visite médicale personnel du titulaire

- fournitures de bureau et papeterie

- affranchissement du courrier du prestataire

 

 

X

X

X

X

 

 Procédure et durée du marché :

 

            Il est proposé au conseil de retenir une procédure adaptée laissant la possibilité de discussion et de négociation avec les différents candidats le tout dans les respect des principes des marchés publics.

La durée du contrat est proposée pour deux ans avec tacite reconduction à l'intérieur de la période de deux ans, soit du 1er septembre 2007 au 31 août 2009.

 

Délibération n° 35 – 2007

A l'unanimité, le conseil municipal après avoir validé les éléments constitutifs de la définition du besoin,  autorise le maire à lancer la consultation des prestataires pour le marché de restauration collective 2007/2009 au restaurant scolaire dans le cadre d'une procédure adaptée en application de l'article 28 du Code des Marchés Publics.

 

 

5°/    Aménagement du centre-bourg 2ème tranche

         Marché EUROVIA – Avenant n° 1.

 

Extrait du document de travail

 

Pour mémoire, le conseil municipal a en séance du 31 mars 2006 attribué au terme d'une procédure de marché public en appel d'offres ouvert le marché de travaux d'aménagement du centre-bourg 2ème tranche à l'entreprise EUROVIA sur la base :

-         d'une tranche ferme (Rue Georges CADOUDAL) de 237 470.11 € TTC

-         d'une tranche conditionnelle (Rue Sainte AVOYE) de 66 915.72 € TTC

                                soit un marché d'un montant total de 304 385.83 € TTC.

 

En sa qualité de maître d'œuvre, la Direction Départementale de l'Equipement, Subdivision de AURAY, propose à la commune un avenant n° 1  à passer à ce marché.

 

L'avenant a pour objet :

-         l'augmentation de la masse initiale du marché du fait de travaux supplémentaires non prévus,

-         la fixation de nouveaux prix.

 

Les travaux supplémentaires résultent :

-         de la réalisation des tranchées pour amener l'ensemble des réseaux au futur sanitaire public,

-         d'apport de matériaux en renforcement de structure de chaussée et de trottoir pour l'arrêt de car, côté est , du fait de l'épaisseur importante de terre végétale et de la différence de niveau,

-         du prolongement du trottoir vers Kerfontaine côté est,

-         de la prise en compte des sur-profondeurs du réseau pluvial côté ouest.

 

Cet avenant fait passer le montant du marché de 304 385.83 € TTC à 314 342.78 € TTC, soit une augmentation de 9 956.95 € TTC soit + 3.27 %.

 

Mme RABILLER signale que des personnes se plaignent du premier ralentisseur côté zone de Kerfontaine qu’ils jugent trop raide.

 

Mr de WIT répond qu’il est aux normes et qu’il est dissuasif.

 

Mme LECOUFFE pense qu’il manque une information des automobilistes sur le changement de priorités à cet endroit. Ils étaient habitués jusqu’à présent au caractère prioritaire de la rue Cadoudal.

 

Mme CONTAL précise que ce fût le cas à Mériadec lors de l’aménagement du bourg. Il y a au départ de la méfiance puis peu à peu les gens s’habituent.

 

Mr le Maire propose qu’un panneau d’information de type « Attention modification de la signalisation » soit mis en place.

 

Le conseil approuve à l’unanimité cette proposition.

 

Délibération n° 36 – 2007

A l'unanimité, le conseil municipal approuve la proposition d'avenant n°1 à passer au marché EUROVIA pour les travaux d'aménagement du centre bourg 2ème tranche établi au montant de 9 956.95 € TTC, faisant passer le marché de 304 385.83 € TTC à 314 342.78 € TTC, soit une augmentation de + 3,27 %. Le conseil municipal autorise le maire à signer l'avenant.

Le conseil indique en outre que le montant de la dépense supplémentaire est financé par le budget général 2006 de la commune.

 

ENFANCE - LOISIRS

 

6°/    Commission Enfance – Loisirs

      Compte rendu de la réunion du 7 février 2007

 

Etaient présents : Mr BILLARD, adjoint délégué; Mr UNTERSINGER, adjoint;

Mmes BAILLY, GALERNE, LECOUFFE, LE DORZE, conseillères municipales.

Autres présents : Mme FRAVALO, directrice du CLSH; Mr FLOURY, directeur général des services.

Absents excusés : Mr de WIT, adjoint; Mr AILLOUD, conseiller municipal; Mr LE GLOANIC.  

 

 

 

6.1            Séjours Eté 2007 proposés par le CLSH :

Programme, tarification

 

Extrait du document de travail

Madame FRAVALO présente aux membres de la commission les séjours qu’elle propose pour les vacances d’été 2007.

 

Du 9 au 13 juillet (BAIN SUR OUST)

12 enfants de 8 à 10 ans

2 animateurs + 1 stagiaire

Escalade, canoë kayak, VTT, escalad’arbre et nuit dans les arbres, course d’orientation.

Coût du projet : 2 958, 26 €

Participation de la famille : 130 € par enfant (soit 26 € par jour)

Participation communale : 507, 39 € (soit 42, 28 € par enfant)

 

Du 16 au 25 juillet (ARAGNOUET à côté de SAINT LARY)

15 enfants de 9 à 12 ans

3 animateurs

Randonnée, Rafting, VTT, Journée en Espagne, Canyoning, spéléologie, parcours aventure, escalade.

Coût du projet : 11 189, 19 €

Participation de la famille : 290 € par enfant (soit 29 € par jour)

Participation communale : 2 725, 58 € (soit 181, 70 € par enfant)

 

Du 23 au 25 juillet (FERME PEDAGOGIQUE DE BREMELIN) 3 jours

15 enfants de 6 à 8 ans

2 animateurs

Activités autour de la ferme (biches, daims).

Coût du projet : 1 631, 58 €

Participation de la famille : 75 € par enfant (soit 25 € par jour)

Participation communale : 144, 29 € (soit 9, 61 € par enfant)

 

Du 30 juillet au 3 août (LA TORCHE)

16 jeunes de 9 à 12 ans

2 animateurs + 1 stagiaire

Surf, équitation.

Coût du projet : 4 560, 44 €

Participation de la famille : 150 € par enfant (soit 30 € par jour)

Participation communale : 805, 56 € (soit 50, 34 € par jeune)

 

Les 20 et 21 août (FUTUROSCOPE)

40 jeunes de 10 à 17 ans (20 de 10/12 ans et 20 de 12/17 ans)

4 animateurs (2 animateurs CLSH et 2 animateurs MDJ)

Coût du projet : 4 524, 82 €

Participation de la famille : 75 € par enfant

Participation communale : 528, 55 € (soit 13, 21 € par enfant)

 

Il est précisé qu’il n’y a pas une forte augmentation des tarifs des séjours par rapport à 2006 tant pour la participation des familles que pour la participation communale.

Pour tous ces séjours les bons CAF et MSA sont acceptés.

 

Mr BOUXIN demande si la part restant à la charge de la commune tient compte de la participation au titre du Contrat Temps Libre.

Mr BILLARD répond par l’affirmative.

 

Mr BOUXIN demande si les enfants qui étaient sur liste d’attente l’an dernier seront prioritaires cette année.

Mr BILLARD répond qu’il en sera tenu compte.

 

Mme JACOPIN souhaite savoir ce qui est prévu si le nombre minimum de participants n'est pas atteint.
Mr BILLARD précise que cela ne s'est encore jamais produit.

 

Délibération n° 37 – 2007

A l'unanimité, le conseil municipal approuve le programme des séjours Eté 2007 proposé par le Centre de Loisirs Sans Hébergement tel que présenté en séance avec les programmes et les tarifications proposées soit :

 

Du 9 au 13 juillet (BAIN SUR OUST)

12 enfants de 8 à 10 ans

Escalade, canoë kayak, VTT, escalad’arbre et nuit dans les arbres, course d’orientation.

Coût du projet : 2 958, 26 €

Participation de la famille : 130 € par enfant (soit 26 € par jour)

Participation communale : 507, 39 € (soit 42, 28 € par enfant)

 

Du 16 au 25 juillet (ARAGNOUET à côté de SAINT LARY)

15 enfants de 9 à 12 ans

 Randonnée, Rafting, VTT, Journée en Espagne, Canyoning, spéléologie, parcours aventure, escalade.

Coût du projet : 11 189, 19 €

Participation de la famille : 290 € par enfant (soit 29 € par jour)

Participation communale : 2 725, 58 € (soit 181, 70 € par enfant)

 

Du 23 au 25 juillet (FERME PEDAGOGIQUE DE BREMELIN) 3 jours

15 enfants de 6 à 8 ans - Activités autour de la ferme (biches, daims).

Coût du projet : 1 631, 58 €

Participation de la famille : 75 € par enfant (soit 25 € par jour)

Participation communale : 144, 29 € (soit 9, 61 € par enfant)

 

Du 30 juillet au 3 août (LA TORCHE)

16 jeunes de 9 à 12 ans - Surf, équitation.

Coût du projet : 4 560, 44 €

Participation de la famille : 150 € par enfant (soit 30 € par jour)

Participation communale : 805, 56 € (soit 50, 34 € par jeune)

 

Les 20 et 21 août (FUTUROSCOPE)

40 jeunes de 10 à 17 ans (20 de 10/12 ans et 20 de 12/17 ans)

Coût du projet : 4 524, 82 €

Participation de la famille : 75 € par enfant

Participation communale : 528, 55 € (soit 13, 21 € par enfant)

 

 

 

6.2           Indemnités et vacations des animateurs CLSH et MDJ :

 

Extrait du document de travail

La tarification des indemnités allouées aux animateurs intervenant pour le CLSH ainsi que pour la MDJ n’ayant pas été revalorisée depuis deux ans et les communes environnantes appliquant un tarif supérieur à celui de Pluneret, Monsieur BILLARD propose aux membres une révision de ces tarifs pour 2007.

 

Pour les nuitées : il convient de différencier les "permanents", employés à temps complet par la commune et les "vacataires".

 

Pour les permanents, les nuitées sont calculées sur la base de deux fois le taux horaire brut correspondant au grade de l'agent.

 

Monsieur BILLARD précise que l’indemnité de nuitée des vacataires était jusqu’à présent insignifiante comparée à celle des permanents aussi, devant les responsabilités auxquelles les animateurs sont également confrontés ou peuvent l'être, il propose aux membres de la commission de revaloriser cette indemnité en la fixant à 30% du montant retenu pour la vacation journalière.

 

Les propositions de la commission concernant les indemnités et vacations des animateurs CLSH et MDJ sont les suivantes :

 

 

 

Indemnité 2006   brute / jour

proposition 2007

CLSH

animateur

48,50 €

51.00 €

surveillant de baignade (indemnité complémentaire)

3, 05 €

majoration de 10% soit : 5.10 €

Stagiaire BAFA (stage pratique)

16.00 €

18.00 €

indemnité de nuitée

4, 57 €

Animateur et stagiaire : 15.30 €

SPORTS LOISIRS

Journée (6 heures)

41, 16 €

43.00 €

MAISON DES JEUNES

journée complète

48, 50 €

51.00 €

1/2 journée

24, 50 €

25.50 €

soirée (de 20 h jusqu'au retour)

41, 16 €

43.00 €

stagiaire BAFA

Inexistant

18.00 €

indemnité de nuitée (séjour)

Inexistant

15.30 €

 

Délibération n° 38 – 2007

Après en avoir délibéré, et après avis de la commission Enfance Loisirs réunie le 27 février 2007, le conseil municipal décide à l'unanimité de fixer à partir de 2007 les indemnités et vacations des animateurs du CLSH et de la Maison des Jeunes les indemnités et vacations pour les animateurs du CLSH et de la Maison des Jeunes de la manière suivante :

CLSH :

            Animateur : 51 € ; Surveillant de baignade : indemnité complémentaire 5.10 €; Stagiaire BAFA (stage pratique) : 18 €; indemnité de nuitée vacataire : 15.30 €

-                     Sport Loisirs : Journée (6 heures) : 43 €

-                     Maison des Jeunes :

Journée complète : 51 € ; ½ journée : 25.50 €; soirée (de 20h jusqu'au retour) : 43 €; stagiaire BAFA (stage pratique) : 18 €; Indemnité de nuitée vacataire (séjour) : 15.30 €.

Les nuitées pour les permanents seront calculées sur la base de deux fois le taux horaire brut correspondant au grade de l'agent.

 

6.3    Maison des Jeunes – Chantiers jeunes année 2007

           Organisation - Gratification pour les participants

 

Le conseil municipal ayant approuvé à l’unanimité l’inscription de ce bordereau supplémentaire à l’ordre du jour de la présente séance, Mr le Maire propose au conseil de délibérer sur l’activité « Chantiers Jeunes 2007 » organisée cette année par la Maison des Jeunes.

 

Note remise aux conseillers

 

L'activité chantiers jeunes se déroulera dans les mêmes conditions que les années passées.

 

Trois semaines sont prévues entre les vacances de Pâques et de l'Eté. Deux équipes de huit jeunes seront accueillis chaque semaine : une le matin, l'autre l'après-midi du lundi au vendredi, pour des interventions sur le sentier côtier.

Les jeunes seront encadrés par un animateur vacataire et par un agent des services techniques de la commune.

 

Comme pour les années passées, il est proposé de retenir à titre de gratification la remise à chaque jeune pour cinq demi-journées de chantier d'un bon d'achat de 50 euros.

Délibération n° 39-2007 :

Le conseil municipal à l'unanimité décide d'approuver l'organisation par la Maison des Jeunes de trois Chantiers Jeunes sur le sentier côtier ouverts à raison de trois semaines réparties entre les vacances de Pâques et d'Eté 2007 pour deux équipes de huit jeunes chaque semaine et de fixer les conditions de gratification sous la forme d'un bon d'achat de 50 € par jeune et par semaine.

 

 

 

 

 

 

ECONOMIE – EMPLOI

 

7°/    Mission Locale pour l'Emploi – Bilan 2006 – Point Infos

 

Extrait du document de travail

        

Pour mémoire, le conseil municipal a le 29 juin 2005 au terme d'un débat retenu le principe d'un réajustement de la cotisation versée par la commune à la Mission Locale pour l'Emploi pour la fixer comme sollicitée au montant de 0.23 € par habitant.

Cette position de principe a été officialisée par délibération en date du 12 juillet 2005.

Au budget primitif 2006, le conseil a inscrit pour l'année 2006 une subvention de 6 507.20 €. Elle était de 4 376.92 € en 2005.

 

Chaque année, la Mission Locale fournit à chaque commune un bilan de son activité auprès des jeunes de la commune.

Le rapport 2006 est joint en annexe au présent document de travail.

Des compléments d'information seront apportés en séance par Mme Nathalie LECOUFFE.

 

En complément à la présentation du rapport annuel de la Mission Locale pour Pluneret, Mme LECOUFFE indique que l’ASSEDIC intervient très peu dans les actions de formation. La modification provient de la forte baisse des financements ASSEDIC et CNASEA.

Elle fait part du risque de voir des gens en difficulté qui ne pourront plus avoir de solution en matière de formation.

 

Mme LECOUFFE apporte des informations sur la façon de travailler adoptée par les différents acteurs et particulièrement les échanges actifs avec le CCAS, la référente Mission Locale et elle-même dans le cadre d’un réseau de partenariat.

En matière d’insertion sociale, la Mission est l’interlocuteur privilégié des jeunes aussi bien pour le logement, le transport ou la formation.

 

Mme LECOUFFE cite une expérience originale d’auto école sociale, relais de l’auto école mais avec une pédagogie adaptée, et une tarification légère pour être accessible au plus grand nombre de jeunes en grande difficulté.

 

Mme JACOPIN demande la signification du sigle CNASEA.

 

Mme BELLEGO répond que cela signifie « Caisse Nationale des Actions Sociales aux Emplois Aidés ».

 

Mr BOUXIN demande s’il est possible d’avoir un éclairage sur le nombre de jeunes de la commune en difficulté.

 

Mme LECOUFFE indique qu’elle peut, à titre indicatif, signaler qu’il y a actuellement environ 10 situations suivies avec le CCAS.

 

En conclusion, Mr le Maire met l’accent sur le bon travail de partenariat engagé avec les collectivités.

 

 

 

INTERCOMMUNALITE

 

8°/    Communauté de Communes du pays d'AURAY :

Modifications statutaires : Création d'un pôle de services aux entreprises / Compétence Tourisme

 

Extrait du document de travail

 

Par courriel du 21 février 2007, le secrétariat de la Communauté de Communes du Pays d'AURAY sollicite les communes membres pour délibérer sur deux modifications à apporter aux statuts de la communauté :

-         Suite à la décision du conseil communautaire du 29 juin 2006 se prononçant favorablement sur la construction d'un pôle de services aux entreprises sur le site de Porte océane II, il y a lieu d'intégrer dans les statuts de la communauté pour la compétence "développement économique" la mention "création d'un pôle de services aux entreprises".

-         Le 4 octobre 2006, la commission tourisme de la communauté de communes s'est prononcée en faveur de la création d'un office de tourisme intercommunal.

La communauté indique que s'engager dans une telle démarche serait un atout pour mettre en place une politique d'accueil, d'information et de promotion sur l'ensemble du territoire de la communauté. Une modification des statuts est auparavant nécessaire.

Il est proposé au conseil d'adopter une actualisation de la compétence tourisme en définissant l'intérêt communautaire comme suit :

"la communauté de communes assure les prestations touristiques relatives à l'accueil, l'information et la promotion par le biais d'une participation à l'office de tourisme intercommunal du pays d'AURAY dont les modalités d'actions répondent à une convention d'objectifs".

 

Le projet de statuts modifiés était annexé au document de travail de la séance.

 

Mr le Maire indique que chacun de trois offices de tourisme gardera son personnel et ses activités mais pourra compter sur une sécurité financière.

Il y aura un partage de projets intercommunaux par le regroupement des compétences, sur la base d’objectifs de développement sur l’ensemble du territoire.

 

Mme JACOPIN demande des exemples.

 

Mr le Maire répond qu’il n’y en a pas de connus actuellement.

 

Mr BOUXIN pense que cela pourrait être par exemple la participation à un salon du tourisme à Paris.

 

Mme JACOPIN demande si les dix communes de la communauté seront concernées.

 

Mr le Maire répond de façon affirmative. Il ajoute que le travail est en cours pour définir les rôles de chacun.

 

 

 

 

Délibération n° 40 – 2007

A l'unanimité, le conseil municipal décide d'approuver la modification proposée aux statuts de la Communauté de Communes du Pays d'AURAY sous la forme de la précision suivante apportée à la compétence "développement économique" rédigée comme suit : Création du pôle de services aux entreprises.

 

Délibération n°41-2007

A l'unanimité, le conseil municipal après en avoir délibéré décide d'adopter  une actualisation de la compétence Tourisme en définissant l'intérêt communautaire comme suit :

"la communauté de communes assure les prestations touristiques relatives à l'accueil, l'information et la promotion par le biais d'une participation à l'office de tourisme intercommunal du pays d'AURAY dont les modalités d'actions répondent à une convention d'objectifs."

 

 

ADMINISTRATION GENERALE

 

9°/    Elections 2007

Préparation de l'organisation des bureaux de vote              

 

Extrait du document de travail

En séance le 4 juillet 2006, le conseil municipal a pris acte de la création d'un cinquième bureau de vote pour tenir compte de l'augmentation de la population et du fait que sur les quatre bureaux existants deux avaient déjà un nombre d'inscrits supérieur à 1 000.

 

Ce cinquième bureau sera aménagé au restaurant scolaire. Pour les autres bureaux la localisation est inchangée : bureaux n° 1 (faisant office aussi de bureau centralisateur) et n° 2 à la salle des fêtes, bureau n° 3 à la mairie annexe de Mériadec et bureau n° 4 dans la salle de réunions de la mairie.

 

Compte tenu de ce nouveau découpage, le tableau des permanences sera à recomposer.

Les conseillers sont invités à réfléchir à cette question et à convenir de leur disponibilité pour les deux scrutins électoraux 2007 à savoir :

-         Elections présidentielles : 1er tour Dimanche 22 avril  -  2ème tour Dimanche 6 mai

-         Elections législatives : 1er tour Dimanche 10 juin  -  2ème tour Dimanche 17 juin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONSEIL MUNICIPAL

 

10°/  Exposition réservée aux jeunes artistes   15 – 23 mars 2003

Courrier de Mr Yannick LE BRIERO du 15 février 2007

Courrier de Mr Jean-Jacques MEROUR du 23 février 2007

 

Extrait du document de travail

Par courrier en date du 15 février 2007, déposé en mairie ce même jour, Mr Yannick LE BRIERO a demandé à Mr le Maire d'inscrire à l'ordre du jour de la séance du conseil municipal un droit de réponse.

 

Par courrier en date du 23 février 2007, Mr le Maire a informé Mr LE BRIERO que sa question posée serait inscrite à l'ordre du jour du prochain conseil.

 

Les deux courriers ci dessus référencés sont annexés dans leur intégralité au document de travail de la présente séance du conseil.

 

Mr le Maire indique qu’il ne fera pas de commentaire.

 

Mr LE BRIERO précise qu’il a réagi par rapport à l’article paru dans la presse. N’étant pas d’accord sur certains points, il a tenu à apporter un rectificatif.

Il ajoute que le maire lui a répondu par courrier.

 

Mr le Maire, Mr LE BRIERO, et l’ensemble des conseillers conviennent d’en rester là sur ce dossier.

 

QUESTIONS DIVERSES

11.1  Développement Durable :

Journée du 7 avril 2007 : nettoyage d'une berge maritime du SAL

 

Extrait du document de travail

 

La semaine nationale du développement durable se déroulera désormais chaque année la première semaine d'avril. Elle aura donc lieu pour sa 5ème édition du dimanche 1er au samedi 7 avril 2007.

Mme Corinne RIO, adjointe, a réuni plusieurs fois la commission Agriculture et Environnement pour examiner les possibilités pour la commune de s'associer à cette manifestation.

La commission a retenu le projet d'une journée de nettoyage d'une berge maritime du SAL le samedi 7 avril 2007.

Mme RIO apportera en séance des informations sur l'organisation de cette journée.

 

 

Mme RIO précise que le rendez-vous est fixé au village de Kerzuhen à 9 heures. Pour tenir compte des heures de marée, le chantier aura lieu de 9h à 12h. Les inscriptions sont attendues jusqu’au 31 mars, afin de permettre l’organisation et la préparation matérielles du chantier.

 

Mme RIO précise que la Maison des Jeunes s’associe au chantier.

 

Une réunion préparatoire est prévue le 14 mars à 20h.

 

L’information est en outre relayée sur le site internet de la commune.

 

 

11.2  Courrier de Mr BIETRIX au sujet du parrainage des candidats à l’élection présidentielle.

 

Mr le Maire donne lecture du courrier de Mr BIETRIX par lequel celui-ci demande un vote à bulletin secret sur le choix du parrainage du maire à l’occasion des élections présidentielles.

 

Mr le Maire rappelle son propos du début de séance, à savoir que cette demande est sans objet, s’agissant d’une compétence exclusive du maire.

 

 

11.3  Divers

 

Mr BOUXIN évoque le projet Lafarge, relatif à l’extraction de sable marin en bais d’Etel.

 

Il se demande si les communes n’ont pas un positionnement à prendre pour soutenir la démarche engagée de réaction au projet.

 

Mr le Maire informe l’assemblée qu’il a pris contact avec le président du syndicat du Grand Site Dunaire qui se prononce contre le projet et qui demande une contre expertise.

 

Il ajoute être prêt à s’associer à la démarche si le conseil en est d’accord.

 

Il fait part de son inquiétude sur un nouveau déséquilibre du site en cas d’extraction.

 

Mme JACOPIN souligne les besoins de construction de logements.

 

Au terme des échanges, le conseil convient de revoir cette question lors de la séance du 30 mars prochain au vu des nouveaux éléments éventuels connus d’ici là.

 

_______________________

 

 

L’ordre du jour de la séance étant épuisé, Mr le Maire lève la séance du conseil à 23h07.

 

 

_______________________

 

 

Le Maire,                                                                                           Les secrétaires de séance,

 

 

 

 

 

 

 

 

      RELEVE DES DECISIONS

CONSEIL MUNICIPAL

P 4

Délibération n° 28 – 2007 : Séance du conseil municipal : Approbation du compte rendu du 9 février 2007

Par 23 voix, le conseil municipal approuve le compte rendu de la réunion du conseil municipal du 9 février 2007 avec l'observation indiquée en séance.

Mme JACOPIN s'abstient.

 

FINANCES

P 14/18

Délibération n° 29 – 2007 : Vote du compte administratif 2006

Par 21 voix, le conseil municipal approuve le compte administratif 2006 de la commune.

Mr BOUXIN et Mme JACOPIN s'abstiennent.

Mr MEROUR, maire, qui s'est retiré de l'assemblée, ne participe pas au vote.

Délibération n° 30 – 2007 : Affectation du résultat de l'année 2006.

A l'unanimité, le conseil municipal approuve l'affectation du résultat 2006 telle que proposée par la commission des finances à savoir :

Virement à la section d'investissement :

Compte 1068 – excédent de fonctionnement capitalisé : 474 574.83 €.

Délibération n° 31 – 2007  : Compte de gestion 2006.

Sur proposition de la commission des finances réunie le 27 février 2007 et après vérification par les services de la concordance des comptes le conseil municipal décide par 23 voix d'approuver le Compte de Gestion 2006 du comptable public.

Mr BOUXIN s'abstient.

Délibération n° 32 – 2007 : Scolarisation au groupe scolaire public  de PLUNERET d'enfants de communes extérieures, et en communes extérieures d'enfants de PLUNERET : Fixation d'une participation aux dépenses de l'école publique.

A l'unanimité, le conseil municipal, sur proposition de la commission des finances réunie le 27 février 2007, décide de fixer, suite à l'accord établi entre les maires des communes de AURAY, BRECH, LE BONO, PLUNERET et Sainte ANNE d'AURAY, à partir de l'année scolaire 2006/2007 la participation aux dépenses de fonctionnement de l'école publique :

-         à 650 € par élève de maternelle

-         à 200 € par élève de primaire

pour les élèves  :

- de communes extérieures scolarisés au groupe scolaire public de la commune de PLUNERET et cela quelle que soit la commune extérieure concernée,

-  de la commune de PLUNERET scolarisés dans des établissements du 1er degré de communes extérieures et cela quelle que soit la commune concernée.

Délibération n° 33 – 2007  : Construction d'un bâtiment à usage associatif à Mériadec - Dotation Globale d'Equipement 2007.

Après avoir accepté l'inscription de ce bordereau supplémentaire à l'ordre du jour de la séance, le conseil municipal décide à l'unanimité d'autoriser le maire à représenter au nom de la commune le dossier de demande de subvention au titre de la Dotation Globale d'Equipement 2007, avec ordre de priorité 1, pour le projet de construction d'un bâtiment à usage associatif à Mériadec. La subvention sollicitée est au taux de 25 % sur une dépense subventionnable de 250 000 € HT.

 

Délibération n° 34 – 2007 : Extension des locaux d'accueil au groupe scolaire public - Dotation Globale d'Equipement 2007.

Après avoir accepté l'inscription de ce bordereau supplémentaire à l'ordre du jour de la séance, le conseil municipal décide à l'unanimité d'autoriser le maire à solliciter auprès de l'Etat une subvention au titre de la Dotation Globale d'Equipement 2007, avec ordre de priorité 2, pour les travaux d'extension des locaux d'accueil au groupe scolaire public. La subvention sollicitée est au taux de 25 % sur une dépense subventionnable de 250 000 € HT.

 

 

MARCHES PUBLICS

P 21/22

Délibération n° 35 – 2007 : Restaurant scolaire – Marché de restauration 2007/2009. Définition du besoin – Lancement de la consultation.

A l'unanimité, le conseil municipal après avoir validé les éléments constitutifs de la définition du besoin,  autorise le maire à lancer la consultation des prestataires pour le marché de restauration collective 2007/2009 au restaurant scolaire dans le cadre d'une procédure adaptée en application de l'article 28 du Code des Marchés Publics.

Délibération n° 36 – 2007 : Aménagement du centre bourg 2ème tranche - Marché EUROVIA Avenant n° 1.

A l'unanimité, le conseil municipal approuve la proposition d'avenant n°1 à passer au marché EUROVIA pour les travaux d'aménagement du centre bourg 2ème tranche établi au montant de 9 956.95 € TTC, faisant passer le marché de 304 385.83 € TTC à 314 342.78 € TTC, soit une augmentation de + 3,27 %. Le conseil municipal autorise le maire à signer l'avenant.

Le conseil indique en outre que le montant de la dépense supplémentaire est financé par le budget général 2006 de la commune.

 

 

ENFANCE-LOISIRS

P 24/26

Délibération n° 37-2007 : Séjours Eté 2007 proposées par le CLSH – Programme - Tarification

A l'unanimité, le conseil municipal approuve le programme des séjours Eté 2007 proposé par le Centre de Loisirs Sans Hébergement tel que présenté en séance avec les programmes et les tarifications proposées soit :

Du 9 au 13 juillet (BAIN SUR OUST)

12 enfants de 8 à 10 ans

Escalade, canoë kayak, VTT, escalad’arbre et nuit dans les arbres, course d’orientation.

Coût du projet : 2 958, 26 €

Participation de la famille : 130 € par enfant (soit 26 € par jour)

Participation communale : 507, 39 € (soit 42, 28 € par enfant)

Du 16 au 25 juillet (ARAGNOUET à côté de SAINT LARY)

15 enfants de 9 à 12 ans

 Randonnée, Rafting, VTT, Journée en Espagne, Canyoning, spéléologie, parcours aventure, escalade.

Coût du projet : 11 189, 19 €

Participation de la famille : 290 € par enfant (soit 29 € par jour)

Participation communale : 2 725, 58 € (soit 181, 70 € par enfant)

Du 23 au 25 juillet (FERME PEDAGOGIQUE DE BREMELIN) 3 jours

15 enfants de 6 à 8 ans - Activités autour de la ferme (biches, daims).

Coût du projet : 1 631, 58 €

Participation de la famille : 75 € par enfant (soit 25 € par jour)

Participation communale : 144, 29 € (soit 9, 61 € par enfant)

Du 30 juillet au 3 août (LA TORCHE)

16 jeunes de 9 à 12 ans - Surf, équitation.

Coût du projet : 4 560, 44 €

Participation de la famille : 150 € par enfant (soit 30 € par jour)

Participation communale : 805, 56 € (soit 50, 34 € par jeune)

Les 20 et 21 août (FUTUROSCOPE)

40 jeunes de 10 à 17 ans (20 de 10/12 ans et 20 de 12/17 ans)

Coût du projet : 4 524, 82 €

Participation de la famille : 75 € par enfant

Participation communale : 528, 55 € (soit 13, 21 € par enfant)

Délibération n° 38 – 2007 : Indemnités et vacations des animateurs CLSH et MDJ

Après en avoir délibéré, et après avis de la commission Enfance Loisirs réunie le 27 février 2007, le conseil municipal décide à l'unanimité de fixer à partir de 2007 les indemnités et vacations des animateurs du CLSH et de la Maison des Jeunes les indemnités et vacations pour les animateurs du CLSH et de la Maison des Jeunes de la manière suivante :

-CLSH :

Animateur : 51 € ; Surveillant de baignade : indemnité complémentaire 5.10 €; stagiaire BAFA (stage pratique) : 18 €; indemnité de nuitée vacataire : 15.30 €

-Sport Loisirs : Journée (6 heures) : 43 €

-Maison des Jeunes :

Journée complète : 51 € ; ½ journée : 25.50 €; soirée (de 20h jusqu'au retour) : 43 €; stagiaire BAFA (stage pratique) : 18 €; Indemnité de nuitée vacataire (séjour) : 15.30 €.

Les nuitées pour les permanents seront calculées sur la base de deux fois le taux horaire brut correspondant au grade de l'agent.

Délibération n° 39 – 2007  : Maison des Jeunes – Chantiers Jeunes année 2007. Organisation – Gratification pour les participants.

Le conseil municipal à l'unanimité décide d'approuver l'organisation par la Maison des Jeunes de trois Chantiers Jeunes sur le sentier côtier ouverts à raison de trois semaines réparties entre les vacances de Pâques et d'Eté 2007 pour deux équipes de huit jeunes chaque semaine et de fixer les conditions de gratification sous la forme d'un bon d'achat de 50 € par jeune et par semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERCOMMUNALITE

P 29

Délibération n° 40-2007 : Communauté de Communes du Pays d’Auray – Modification statutaire : création d’un pôle services aux entreprises.

A l'unanimité, le conseil municipal décide d'approuver la modification proposée aux statuts de la Communauté de Communes du Pays d'AURAY sous la forme de la précision suivante apportée à la compétence "développement économique" rédigée comme suit : Création du pôle de services aux entreprises.

Les statuts modifiés sont annexés à la présente délibération.

Délibération n° 41 – 2007  : Communauté de Communes du Pays d'AURAY.Modification statutaire : Compétence Tourisme.

A l'unanimité, le conseil municipal après en avoir délibéré décide d'adopter  une actualisation de la compétence Tourisme en définissant l'intérêt communautaire comme suit :

"la communauté de communes assure les prestations touristiques relatives à l'accueil, l'information et la promotion par le biais d'une participation à l'office de tourisme intercommunal du pays d'AURAY dont les modalités d'actions répondent à une convention d'objectifs."

Les statuts modifiés sont annexés à la présente délibération.

 

 

 

retour page accueil