FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES


LE BUDGET PRIMITIF 2006

Le vendredi 31 mars 2006, le conseil municipal a examiné et voté le budget pour l'année 2006, présenté par l’adjoint aux finances. Le budget est un acte de prévision et d’autorisation des recettes et des dépenses de l’année. Acte majeur de la vie municipale, il permet de mettre en œuvre le programme pour lequel les Plunerétains ont élu leurs représentants au conseil.

Pour 2006, le Budget se décompose comme suit :

EQUILIBRE GENERAL : Répartition des recettes et des dépenses par sections budgétaires

Budget 2005

M€

Budget 2006

M€

Budget général

6,152

Budget général

6,717

Investissement

3,023

Investissement
(y compris résultat reporté et restes à réaliser)

3,649

Fonctionnement

3,129

Fonctionnement

3,068

 

 

DEPENSES DE FONCTIONNEMENT REELLES

 

chapitres

libellés

montant

en %

011

charges à caractère général

620 357.00 €

  23.78

012

charges de personnel

1 044 650.00 €

  40.05

014

atténuation de produits

200.00 €

    0.01

65

autres charges de gestion courante

787 626.00 €

  30.20

66

charges financières

152 408.41 €

    5.84

67

charges exceptionnelles

3 000.00 €

    0.12

TOTAL DES OPERATIONS REELLES

2 608 241.41 €

100.00

 

Chapitre 011 : fournitures pour les services (électricité, combustible, alimentation)

Chapitre 012 : charges de personnel (salaires, cotisations Urssaf, cotisations de retraite, assurance du personnel)

Chapitre 014 : atténuation de produits : reversement au CCAS

Chapitre 65 : autres charges de gestion courante (service incendie, participations intercommunales, subvention de fonctionnement au CCAS)

Chapitre 66 : charges financières (intérêts des emprunts)

Chapitre 67 : charges exceptionnelles (titres de recettes annulés)

 

 

DEPENSES D’INVESTISSEMENT PAR OPERATIONS


 

opération

libellé

Restes à réaliser 2005

besoins nouveaux

2006

011

acquisition de terrains et d'immeubles

68 268,00 €

415 732,00 €

012

aménagement du centre bourg

59 446,00 €

328 363,00 €

013

acquisition de matériel

7 893,00 €

123 607,00 €

014 / 1

extension du bâtiment des services techniques

136 070,00 €

-  

014 / 2

construction d'un bâtiment pour les associations

51 935,00 €

-  

014 / 3

autres bâtiments - toiture restaurant scolaire / logement communal

16 500,00 €

161 125,00 €

016 / 1

réalisation nouvelles voies de desserte

127 174,00 €

-  

016 / 2

réalisation de la voie de desserte du lotissement de Lann Guerban

13 332,00 €

11 270,00 €

016 / 3

travaux de voirie

97 786,00 €

370 214,00 €

017

construction d'un pôle multi-accueil "CLSH / RAM / LAEP"

453 408,00 €

512 226,00 €

TOTAL

1 031 812,00 €

1 922 537,00 €

 

Pour retrouver le montant total des dépenses d’investissement, il faut ajouter à ces montants le remboursement de la dette en capital (montant prévu de 270 501 €) ainsi que les opérations d’ordre.

 

 

 

Principales recettes REELLES

 

Recettes de fonctionnement

M€

Recettes d’investissement

M€

Impôts et taxes

1,429

Subventions

0,538

Dotations de l'Etat et subventions

1,342

Emprunts et dettes

1,661

Autres

0,217

Dotations, fonds divers

0,955

 

 

Produit des cessions

0,030

 

 

 

 

TOTAL

2,988

 TOTAL

3,184

 

 

 

Evolution de la fiscalité directe locale

 

2005

2006

Taxe d'habitation

16,22

16,80

Taxe foncière sur les propriétés bâties

23,85

24,71

Taxe foncière sur les propriétés non bâties

46,13

47,79


 

Les ratios d'analyse financière

 

Informations financières - ratios

valeurs

moyennes nationales
de la strate

1

Dépenses réelles de fonctionnement / population

 566.00

 785.00

2

Produit des impositions directes / population

 303.00

 512.00

3

Recettes réelles de fonctionnement / population

 649.00

 912.00

4

Dépenses d'équipement brut / population

 434.00

 582.00

5

Encours de dette / population

 709.00

 

6

DGF / population

 122.00

 201.00

 

 

Etat de la dette au 1er janvier 2006

 

Le capital restant dû                                                                                  3 268 472.28 €

avec un ratio dette / habitant                                                                                709.46 €

 

Pour connaître le montant du capital restant dû au stade du BP, il faut ajouter :

 le solde de l’emprunt 2005                                                                786 000.00 €

 l’emprunt 2006 pour équilibrer la section d’investissement                  875 424.26 € (1)

 

Le montant du capital restant dû serait alors de                                             4 929 896.54 €

et le ratio dette / habitant                                                                                     1 070.09 €

 

 (1) Cet emprunt 2006 se décomposerait en 2 parties :

                         l’emprunt CAF à taux zéro d’un montant de  241 610.40 € accordé pour la construction du Centre de Loisirs Sans Hébergement

                                    (non notifié à ce jour)

                        - un nouvel emprunt à souscrire d’un montant de 633 814.86 €

                                    (dans l’hypothèse d’une réalisation de la totalité des dépenses d’investissement prévues).

 

*****************************

 

 

Quelques remarques sur ce budget :

 

            En section de fonctionnement : la comparaison des chiffres des budgets primitifs des années 2005 et 2006 montre une stabilité relative du montant total de la section de fonctionnement. Cependant, par rapport au compte administratif 2005, l’augmentation des dépenses réelles de fonctionnement est de 17,09 %.

            Un budget d’investissement ambitieux : par rapport au budget primitif 2005, la croissance est de 20,71 %. Il est vrai cependant que près du tiers des dépenses est constitué des restes à réaliser du budget 2005. En 2006, la commune poursuit son effort d’équipement avec la 2ème tranche de l’aménagement du bourg, le démarrage du chantier de la maison de l’enfance, l’extension des services techniques.

            Une augmentation des taux de la fiscalité a été décidée par le conseil pour compenser la stagnation de nos recettes de fonctionnement : par exemple, le montant de nos dotations et participations connaîtra une érosion légère de 0,73 %.

            C’est donc plus que jamais le budget d’une collectivité qui se développe et qui choisit de s’en donner les moyens.

 

Francis UNTERSINGER, adjoint aux finances

 

 

 mis en ligne le 15 avril 2006

 

 N.B. Ce  sont là  les données essentielles du budget primitif 2006.

            Pour avoir davantage d'informations, consulter le compte-rendu officiel de la séance du conseil municipal du 31 mars, qui sera mis en ligne ici incessamment sous peu...

 

 

PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES FINANCES PLUNERETAINES * FINANCES PLUNERETAINES

 

retour page accueil